Immobilier neuf : que retenir en 2019 ?
Actualité

Immobilier neuf : que retenir en 2019 ?

Publié le 22/07/19
Immobilier neuf : que retenir en 2019 ?
Vous envisagez un investissement immobilier dans un bien neuf ? Découvrez les avantages fiscaux dont vous pouvez bénéficier selon la nature et le lieu de votre location.

La loi Pinel prolongée dans les zones tendues

En 2019, si vous souhaitez investir dans une zone où l'offre est insuffisante au regard de la demande (les zones A, A bis et B1), vous pouvez encore profiter des avantages fiscaux du dispositif Pinel, le dispositif ayant été reconduit jusqu'en 2021.

La zone A bis correspond à Paris et ses 29 communes environnantes, la zone A à l'île de France, la Côte d'Azur, Lille, Lyon, Marseille et la partie française de l'agglomération genevoise.

La zone B1, quant à elle, regroupe les métropoles de plus de 250 000 habitants, ainsi que la grande couronne parisienne et des villes françaises où le prix de l'immobilier est assez élevé à l'image de Bayonne, Chambéry ou encore Annecy. La Corse, les autres îles qui ne sont pas reliées au continent et les départements d'Outre-mer appartiennent également à la zone B1.

Concernant les zones détendues, à savoir les zones B2 et C, elles permettent uniquement de bénéficier du dispositif Pinel si le permis de construire a été déposé avant le 31 décembre 2017 et si l'acte d'acquisition est signé chez le notaire avant le 15 mars 2019.

Le dispositif Censi-Bouvard reconduit

Bonne nouvelle si vous souhaitez investir dans un logement meublé. En effet, le dispositif Censi-Bouvard a été reconduit jusqu'en 2021 (il devait initialement prendre fin en décembre 2018).

Attention toutefois, il s'agit de logements meublés bien spécifiques.

En effet, pour bénéficier d'une réduction d'impôt à hauteur de 11 % du prix HT du logement, vous devez investir dans une résidence avec services pour étudiants, une résidence avec services agréée pour personnes âgées ou handicapées ou une résidence d'accueil et de soins agréée.

La location doit s'étendre au minimum sur 9 ans pour bénéficier de cet avantage fiscal.

Quel changement avec le prélèvement à la source ? 

Si cette modification majeure de la fiscalité ne semble pas, au premier abord, avoir un impact sur l'investissement immobilier, il suffit d'y regarder de plus près pour comprendre qu'au contraire, il y a un lien entre ces deux notions.

En effet, nous venons d'évoquer deux dispositifs qui engendrent une réduction d'impôt. La question est donc de savoir à quel moment les bailleurs peuvent bénéficier de leur avantage.

Le 15 janvier dernier, les propriétaires bailleurs ont touché un acompte à hauteur de 60 % de la réduction ou du crédit d'impôt auquel ils peuvent prétendre. Après la déclaration de revenus effectuée au printemps, un solde sera versé en juillet.

Le PTZ prorogé jusqu'en 2021 dans les zones tendues

Les changements dans l'immobilier neuf ne concernent pas uniquement les investissements locatifs.

Ainsi, les Français qui souhaitent acheter ou construire un logement neuf dans les zones A, A bis et B1 peuvent bénéficier du prêt à taux zéro à hauteur de 40 % jusqu'en 2021.

En revanche, si vous investissez dans un logement neuf dans une zone détendue (B2 et C), vous ne pouvez bénéficier de cet avantage que jusqu'au 31 décembre 2019.

De plus, cette fois, le prêt sans intérêts ne peut excéder 20 % du montant de l'acquisition.

Thèmes :

Toute une banque pour votre projet immobilier
Leader français de la banque de proximité
Premier prêteur de France
2000 Conseillers spécialisés en habitat
Rappel sous 24h ouvrées
Mentions légales
Sous réserve d’acceptation de votre dossier de prêt immobilier par votre Caisse régionale de Crédit Agricole, prêteur. Vous disposez d’un délai de réflexion de 10 jours pour accepter l’offre de prêt. La réalisation de la vente est subordonnée à l’obtention du prêt. Si celui-ci n’est pas obtenu, le vendeur doit vous rembourser les sommes versées.