Actualité

Et si vous faisiez visiter un bien immobilier par un tiers ?

Publié le 6 septembre 2017 à 17h38 - Mis à jour le 6 septembre 2017 à 17h41
Et si vous faisiez visiter un bien immobilier par un tiers ?
Visiter des logements, ça prend du temps. Que ce soit pour acheter ou louer. Pour pallier cette difficulté, des sociétés proposent un service inédit : faire visiter le logement ciblé par un tiers avant de se déplacer en personne !Visites virtuelles, réalité augmentée, vidéos 360°, drones… Indubitablement, ces nouvelles technologies enrichissent la présentation et la découverte d’un bien immobilier. Mais elles ne peuvent pas totalement remplacer, au final, la visite réelle du bien, qui reste indispensable pour prendre une décision d’achat ou de location en toute connaissance de cause. Or, visiter peut être très chronophage. La solution ? Envoyer quelqu’un à sa place grâce à un service original !

De l’importance de la visite immobilière

Les technologies sont de plus en plus pratiques, mais elles ne savent pas encore remplacer la visite réelle d’un bien immobilier. Même si les visites virtuelles font gagner un temps précieux, notamment quand il s’agit d’établir un premier contact avec un logement et de s’assurer qu’il s’agit du type de bien recherché, elles s’avèrent rapidement limitées : impossible de reproduire à exactement les sensations d’un parcours réel de l’habitation.
La visite physique reste la condition sine qua non d’une transaction réussie. Le futur acheteur ou locataire est en alerte : il peut tester les radiateurs, recenser les prises électriques, s’assurer de l’accessibilité d’une place de parking. Il peut repérer les éventuelles nuisances sonores ou détecter un taux d’humidité anormalement élevé. Bref : il est en mesure de juger la qualité du bien et sa conformité avec ses propres attentes.

Visiter un bien immobilier pour de vrai… mais pas soi-même !

Le problème, c’est la question du temps. Et les visites restent très gourmandes en temps. Pour contourner cet obstacle, plusieurs acteurs lancent sur le marché un service inédit : prendre en charge la phase des visites immobilières pour le compte de leurs clients, et ne les faire se déplacer que lorsque la perle rare a été trouvée.
Par exemple, la start-up Flat Shaker met en relation des personnes en recherche d’un logement avec des intermédiaires chargés de visiter les biens immobiliers repérés par avance. Pour quelques dizaines d’euros, le visiteur professionnel se rend sur place, comme s’il était lui-même intéressé, et remet au client un rapport détaillé de ses pérégrinations ainsi qu’une vidéo. Un tel service existe déjà dans plus de 140 villes éparpillées dans 26 pays !
Autre exemple : les chasseurs immobiliers. Ils prennent en charge toutes les étapes depuis le ciblage des biens sur le marché jusqu’aux prévisites. Quand ils ont dressé une short list des biens les plus pertinents, ils proposent à leurs clients de les visiter. Plus conventionnels, les chasseurs se rapprochent des agents immobiliers, mais à cette différence près qu’ils sont au service de l’acheteur.

Un service qui vient s’ajouter aux outils existants

Ce service consistant à faire visiter un bien immobilier par un tiers vient s’ajouter aux technologies novatrices existantes. C’est que l’annonce immobilière d’antan a bien changé. Celle-ci est désormais consultable en ligne depuis n’importe quel appareil, propose des visites virtuelles ou des plans interactifs en guise de photographies de présentation, et montre l’emplacement du bien grâce à la géolocalisation.
En outre, l’essor du Big Data enrichit les paramètres disponibles pour faciliter le ciblage en fonction de caractéristiques précises, comme la nature du bien ou la proximité d’une station de métro et des commerces. Il ne manquait plus qu’une chose : pouvoir franchir l’étape des visites sans avoir à se déplacer cent fois. C’est désormais chose faite !

À lire également :

Thèmes :

Toute une banque pour votre projet immobilier
Leader Français de la banque de proximité
Premier prêteur de France
2000 Conseillers spécialisés en habitat
Rappel sous 24h ouvrées
Mentions légales
Sous réserve d’acceptation de votre dossier de prêt immobilier par votre Caisse régionale de Crédit Agricole, prêteur. Vous disposez d’un délai de réflexion de 10 jours pour accepter l’offre de prêt. La réalisation de la vente est subordonnée à l’obtention du prêt. Si celui-ci n’est pas obtenu, le vendeur doit vous rembourser les sommes versées.