Actualité

Avec le nouveau quartier Interives, Orléans se tourne vers le futur

Publié le 17 juillet 2015 à 10h10 - Mis à jour le 2 mars 2017 à 14h41
Avec le nouveau quartier Interives, Orléans se tourne vers le futur
Capitale de la région Centre, Orléans ne se repose pas sur ses acquis et se tourne résolument vers l’avenir. Un immense projet d’aménagement urbain est ainsi en train de voir le jour avec la création d’Interives, un quartier de vie et d’affaires. Celui-ci s’étendra sur 110 hectares répartis sur les communes d’Orléans et de Fleury-les-Aubrais. Les travaux devraient durer de 20 à 30 ans. A terme, ce sont des espaces verts, une télécabine, des équipements publics, des commerces, 3 000 logements et 350 000 m2 de bureaux qui devraient voir le jour.

UNE IMMENSE FRICHE INDUSTRIELLE A REPENSER

Avec près de 115 000 habitants, Orléans assume parfaitement son statut de capitale de la région Centre. Située à proximité immédiate de Paris et de la région Ile-de-France, elle dispose de tous les atouts pour poursuivre son développement et attirer de nouveaux habitants et entreprises. Pour cela, l’aménagement de la ZAC Dessaux apparaît comme une priorité incontournable. Cette immense friche industrielle date des années 1960 et s’étend à 20 % sur le territoire d’Orléans et à 80 % sur celui de la commune limitrophe de Fleury-les-Aubrais. Bordé par un important maillage ferroviaire, cet espace de 110 hectares est propice à la réalisation de grands projets immobiliers. C’est ainsi qu’est né le projet Interives, qui entre dans sa phase active en 2015, avec le lancement des premières consultations publiques.

3 000 LOGEMENTS ET 350 000 M2 DE BUREAUX ET COMMERCES

Cela fait maintenant près de dix ans qu’Orléans se penche sur le réaménagement de la ZAC Dessaux. Désormais, place aux choses concrètes avec la création d’Interives, un immense quartier de vie et d’affaires de 110 hectares. Un financement de 30 millions d’euros a d’ores et déjà été débloqué par l’agglomération Orléans Val de Loire. Celle-ci voit grand. 350 000 m2 de bureaux, 3 000 logements neufs, de nombreux espaces verts, des commerces, des équipements publics sont ainsi au programme de ce projet d’envergure. Les travaux pourraient durer de 20 à 30 ans selon l’évolution du marché immobilier et des acquisitions foncières. La première tranche de travaux est prévue pour débuter en 2016 et concerne 6 hectares. Majorité locale et opposition s’entendent sur la nécessité de tourner résolument l’agglomération vers l’avenir et Interives symbolise à la perfection le dynamisme de la métropole orléanaise.

CRÉATION D’UNE TÉLÉCABINE URBAINE

L’une des clés du projet Interives consiste à relier le tout nouveau quartier d’affaires à la gare des Aubrais. Pour cela, il faut franchir un véritable nœud ferroviaire. Si l’idée d’une passerelle a été évoquée, l’agglomération Orléans Val de Loire s’oriente vers la construction d’une télécabine urbaine. Outil moderne, novateur, celle-ci pourrait bien devenir le symbole d’Interives. Le coût de cette construction est évalué à 12,5 millions d’euros et l’État s’est d’ores et déjà engagé à participer à son financement à hauteur de 1,2 million d’euros. D’une longueur de 400 mètres, la télécabine orléanaise permettra de transporter 1 000 voyageurs par heure à ses débuts, sa capacité pouvant atteindre 2 000 passagers/heure dans un second temps.

Thèmes :

Toute une banque pour votre projet immobilier
Leader Français de la banque de proximité
Premier prêteur de France
2000 Conseillers spécialisés en habitat
Rappel sous 24h ouvrées
Mentions légales
Sous réserve d’acceptation de votre dossier de prêt immobilier par votre Caisse régionale de Crédit Agricole, prêteur. Vous disposez d’un délai de réflexion de 10 jours pour accepter l’offre de prêt. La réalisation de la vente est subordonnée à l’obtention du prêt. Si celui-ci n’est pas obtenu, le vendeur doit vous rembourser les sommes versées.