Aller au contenu principal
Arras
Actualité
Crée le 2 min

Arras : en route pour l’avenir

Sommaire

Ville pilote de la transition énergétique en France, Arras a également mis en place un projet de rénovation afin d’améliorer le cadre de vie des habitants.Un renouvellement urbain destiné à redynamiser certains quartiers « fragilisés ». 

Un projet à dimension sociale adaptée

Trois zones d’Arras repérées comme territoires fragilisés sont inscrites depuis 2015 dans le contrat de ville et de rénovation urbaine 2015-2020 pour des nouveaux projets de rénovation urbaine et de confort social.

Parmi elles, nous comptons une zone sud avec les cités Jean-Jaurès, des Cheminots et Moulin Hacart, le centre avec Saint-Michel et la résidence Goudemand et, enfin, les Quartiers Ouest de Saint-Pol, Blancs Monts, Baudimont et Hochettes.

Les enjeux de ce renouvellement urbain reposent sur le désenclavement par l’urbanisme, la facilité de la mobilité et la diversification de l’habitat. 

Pour cela, le renouvellement urbain s’inscrit dans un projet à dimension sociale adaptée afin d’apporter des actions utiles et propres à chaque zone fragilisée.

Ainsi, le quartier Saint-Michel connaîtra la réhabilitation de 378 logements, la zone Jean-Jaurès est accompagnée dans une évolution par la reconstruction et le quartier Baudimont est encouragée pour sa transition énergétique.

Arras, ville pilote de la transition énergétique

C’est à Arras que l’État a choisi de lancer ses contrats de transition énergétique, en s’appuyant sur le travail déjà réalisé par la collectivité, comme la mise en place d’un service de location de vélos électriques.

Un contrat signé mi-janvier, et qui place la ville au cœur de ce nouveau dispositif expérimental.

L’objectif de ces contrats de transition écologique est d’accompagner les territoires ayant rencontré des difficultés industrielles et qui nécessitent un appui social pour organiser leur transition énergétique.

Il est question également d’élaborer un contrat-type de transition écologique qui pourra servir aux collectivités et entreprises.

C’est ainsi que, dans le cadre d’une nouvelle révolution industrielle, la ville d’Arras engage sa transition énergétique avec l’objectif d’atteindre l’autonomie énergétique d’ici 2050.

Reconquérir le centre-ville : le prochain défi d’Arras ?

Avec une diminution de 10 000 habitants en 50 ans, la ville d’Arras cherche à revaloriser son centre-ville.

Inexorablement, cette réduction de la population a entraîné une baisse des activités commerciales, d’autant plus mise à mal, par l’implantation en périphérie de grandes surfaces.

Avec son beffroi et ses grandes places pavées, le centre-ville d’Arras conserve de multiples charmes avec l’avantage indéniable d’être située à moins d’une heure de Paris en TGV.

A lire également :


    Karine Dabot
    Karine Dabot - Avocate associée

    Cet article a été relu par Karine Dabot, avocate depuis 1994 au barreau d'Aix-en-Provence.

    Spécialisée en droit bancaire, voies d'exécution et droit des sûretés, elle intervient principalement en contentieux civil et commercial, transactions immobilières et saisie immobilière.