Achat immobilier : les jeunes ménages de plus en plus séduits
Actualité

Achat immobilier : les jeunes ménages de plus en plus séduits

Publié le 15/07/19 - Mis à jour le 15/07/19
Achat immobilier : les jeunes ménages de plus en plus séduits
Aujourd'hui, constituer un patrimoine immobilier est devenu essentiel pour de nombreux ménages. Et nous constatons que cette volonté de devenir propriétaire touche une catégorie de ménages toujours plus jeunes.

La part des jeunes ménages propriétaires progresse

L'Insee a réalisé une étude pour mieux comprendre qui investit dans l'immobilier.

Il en ressort qu'entre 2010 et 2018, la part des jeunes ménages (18-39 ans) a augmenté de manière sensible.

En effet, 23,2 % des moins de 30 ans sont propriétaires, ce qui représente une hausse de 6,4 points en 8 ans.

Chez les trentenaires, même constat : 55 % d'entre eux ont acheté au moins un bien immobilier, ce qui représente une augmentation de 4,7 points en 8 ans. 

Une situation à la baisse chez les seniors

En parallèle, on constate une baisse chez les personnes de 50 à 69 ans.

En effet, l'Insee a pu constater une baisse de 6,8 points entre 2010 et 2018.

Pour autant, cette catégorie de la population reste majoritairement propriétaire 70 % des 50-69 ont investi dans au moins un bien immobilier. 

Pourquoi investir avant 40 ans ?

Si les ménages français investissent de plus en plus tôt, plusieurs raisons peuvent expliquer cela.

D'une part, force est de constater que les taux d'intérêts ont fortement baissé au cours de ces dernières années.

Ils ont atteint des records, ce qui a incité les ménages, et notamment les plus jeunes, à investir.

En effet, même si dans certains endroits les prix ont augmenté, cette baisse des taux a augmenté le pouvoir d'achat immobilier des Français qui ont profité de cette aubaine pour investir.

D'autre part, les plus jeunes se préparent à un avenir incertain. La retraite inquiète bon nombre de Français qui choisissent de se constituer un patrimoine immobilier.

Cela permet ainsi, en cas de baisse de revenus au moment de la retraite, de ne plus avoir à payer de loyer ou à rembourser de crédit immobilier.

C'est ainsi qu'ils envisagent de compenser cette perte de revenus.

Certains même deviennent propriétaires jeunes de leur résidence principale pour ensuite réaliser un investissement locatif.

Ainsi, ils disposent d'un patrimoine encore plus conséquent qui leur permettra à la retraite, non seulement de réduire leurs charges mensuelles, mais de pouvoir s'offrir des loisirs.

Toujours dans cette volonté d'anticiper, les jeunes ménages souhaitent non seulement se protéger eux-mêmes, mais permettre à leur descendance de ne pas avoir de soucis financiers.

Ils constituent tout au long de leur vie un patrimoine immobilier qu'ils pourront ensuite transmettre.

Enfin, bien sûr, pour les jeunes ménages, investir dans l'immobilier est souvent un premier projet commun.

Ils souhaitent construire ensemble un projet de vie et élever leurs enfants dans leur appartement ou maison.

Et, être propriétaire, c'est aussi bénéficier d'une plus grande liberté pour faire évoluer son bien au gré de l'évolution de sa famille et de ses besoins.

Cela permet de rester plus longtemps dans le même bien, même si certains jeunes ménages réalisent un premier investissement avant d'acheter plus grand quelques années plus tard.

Thèmes :

Toute une banque pour votre projet immobilier
Leader français de la banque de proximité
Premier prêteur de France
2000 Conseillers spécialisés en habitat
Rappel sous 24h ouvrées
Mentions légales
Sous réserve d’acceptation de votre dossier de prêt immobilier par votre Caisse régionale de Crédit Agricole, prêteur. Vous disposez d’un délai de réflexion de 10 jours pour accepter l’offre de prêt. La réalisation de la vente est subordonnée à l’obtention du prêt. Si celui-ci n’est pas obtenu, le vendeur doit vous rembourser les sommes versées.