Actualité

Avec le chauffage par la biomasse, Auxerre change d’air !

Publié le 15 mai 2017 à 08h38
Avec le chauffage par la biomasse, Auxerre change d’air !
En optant pour un chauffage écologique par la biomasse, Auxerre envoie un signal clair de sa politique de développement durable au profit de la qualité de l’air de ses habitants. L’équipement va aussi donner un nouveau souffle au quartier Sainte-Geneviève, déjà bénéficiaire d’une opération Anru.

Un chauffage à énergie verte pour les Hauts-d’Auxerre

Le 14 décembre 2016, la ville d’Auxerre inaugurait sa nouvelle chaufferie par la biomasse, installée aux abords des quartiers Saint-Siméon et Sainte-Geneviève. Baptisé "chaufferie biomasse Saint-Siméon", ce nouvel équipement est exploité par Auxerre énergie verte (Auxev), filiale du groupe Coriance, et fonctionne conjointement avec la chaufferie centrale de Sainte-Geneviève rénovée, qui assure une mission d’appoint et de secours. La chaufferie biomasse se nourrit à 82,5% de l’énergie renouvelable, plus précisément, comme son nom l’indique, de la combustion de la biomasse, essentiellement du bois.

Chaufferie biomasse d’Auxerre : un investissement qui profite aux habitants

Grâce à un investissement 12,6 millions d’euros, la nouvelle chaufferie biomasse d’Auxerre d’une puissance de 8,2 MW va profiter à de nombreux habitants. Tout d’abord avec une amélioration du cadre de vie. Puisque l’équipement utilise une énergie verte, locale et non plus une énergie fossile, chaque année ce ne sont pas moins de 10 000 tonnes d’émissions de CO2 qui sont évitées ! Outre la qualité de l’air, la deuxième promesse de l’installation est un allègement de la facture de chauffage jusqu’à 30 % à terme. Une facture également revue à la baisse pour les équipements publics, gymnases, écoles, crèches, raccordés au réseau.

La chaufferie par biomasse d’Auxerre : un réseau de chauffage étendu

Avant la mise en service de la chaufferie biomasse Saint-Siméon, l’ancien équipement de Sainte-Geneviève ne couvrait les besoins que du seul quartier Sainte-Geneviève. Aujourd’hui et pour les deux prochaines décennies, le nouveau réseau de chauffage urbain desservira fin 2017 tout l’est de la ville, soient les quartiers de Sainte-Geneviève, de Saint-Siméon, mais également ceux des Brichères et des Hauts d’Auxerre. En décembre 2015, la chaufferie alimentait 1 600 équivalents logements pour couvrir 2 500 équivalents logements fin 2017. De quoi renforcer l’attractivité de ces secteurs et favoriser l’achat immobilier à Auxerre.

Le quartier Sainte-Geneviève, premier bénéficiaire de l’équipement biomasse

Alors que la seule installation de cette nouvelle chaufferie biomasse revalorise l’immobilier de la façade est d’Auxerre, le quartier Sainte-Geneviève fait également l’objet d’une opération de renouvellement urbain. La rénovation entamée par l’Anru (Agence nationale pour la rénovation urbaine) en 2006 se poursuit jusqu’à la fin 2017 et concerne les rues Fragonard et Renoir, la place Degas ou encore l’aménagement du parc central. Tous ces travaux redonnent un nouvel attrait à ce quartier qui va voir sa côte auprès des futurs habitants grimper.

Thèmes :

Toute une banque pour votre projet immobilier
Leader Français de la banque de proximité
Premier prêteur de France
2000 Conseillers spécialisés en habitat
Rappel sous 24h ouvrées
Mentions légales
Sous réserve d’acceptation de votre dossier de prêt immobilier par votre Caisse régionale de Crédit Agricole, prêteur. Vous disposez d’un délai de réflexion de 10 jours pour accepter l’offre de prêt. La réalisation de la vente est subordonnée à l’obtention du prêt. Si celui-ci n’est pas obtenu, le vendeur doit vous rembourser les sommes versées.