Actualité

Prêt à taux zéro : un dispositif reconduit à l'identique en 2019

Publié le 8 avril 2019 à 15h05 - Mis à jour le 10 avril 2019 à 11h11
Prêt à taux zéro : un dispositif reconduit à l'identique en 2019
Le PTZ a été reconduit en 2019. Ce prêt immobilier sans frais de dossier et dont les frais sont à la charge de l'Etat est destiné à acheter un logement neuf ou à le réhabiliter. Il est attribué, sous conditions de ressources, aux personnes n'ayant pas été propriétaires depuis au moins deux ans. Revenons sur les conditions d'éligibilité pour bénéficier du prêt à taux zéro cette année.

Un PTZ à hauteur de 40% pour l'immobilier neuf dans les grandes villes

Cette année, si vous souhaitez bénéficier du prêt à taux zéro dans les meilleures conditions, vous devrez acheter une construction neuve ou un bien dans un programme immobilier neuf.

Cet achat devra être effectué dans les zones A, A bis et B1 qui correspondent aux grandes agglomérations telles que Paris, Bordeaux ou encore Lyon.

Si le PTZ a été reconduit dans ces zones, c'est tout simplement pour stimuler la construction dans des espaces où la demande est forte et l'offre insuffisante.

Vous pourrez bénéficier du prêt à taux zéro à hauteur de 40 % du montant de l'opération.

Par exemple, si vous achetez un appartement à 100 000 euros, 40 000 euros pourront être financés sans intérêts. Votre crédit immobilier classique n'atteindra donc que 60 000 euros, ce qui représente une réelle économie.

Un PTZ de 20% dans le neuf dans les zones rurales

Le gouvernement a choisi de continuer à proposer un prêt à taux zéro dans le neuf en zone rurale, dans les zones B2 et C.

Toutefois, le montant de votre PTZ ne peut excéder 20 % du coût de l'opération immobilière.

Dans notre exemple, cela représente tout de même une économie, puisque 20 000 euros seront financés sans intérêts.

Dans ces zones, le PTZ dans le neuf est reconduit jusqu'en décembre 2019. Dans l'ancien, vous pouvez en bénéficier jusqu'en décembre 2021.

Quid des logements anciens ? 

Si nous évoquions un achat dans le neuf, il reste encore possible de bénéficier du prêt à taux zéro pour l'achat d'un logement ancien.

Ce prêt est accordé dans les zones B2 et C.

Le dispositif est donc accessible dans des villes telles que Brest, Angers ou encore Périgueux. 

Toutefois, le PTZ ne s'adresse qu'aux logements faisant l'objet d'une rénovation dans les 3 ans qui suivent l'achat. Le coût des travaux doit atteindre au minimum 25 %.

Des conditions de ressources à respecter

Comme précisé plus haut, le prêt à taux zéro est reconduit à l'identique en 2019 : cela prend en compte le zonage, la nature du bien, mais aussi les conditions de ressources.

Ainsi, une grille est établie afin de définir, selon la zone et le nombre de personnes qui occuperont le logement, les ressources maximales qui permettent d'accéder au PTZ.

L'année prise en compte pour le revenu fiscal est N-2.

Ainsi, pour une demande de PTZ en 2019, ce sont les revenus de 2017 qui feront foi. Le montant pris en compte est plus important en zone A qu'en zone C.

Par exemple, pour bénéficier du prêt à taux zéro, un ménage composé de 4 personnes ne devra pas déclarer plus de 74 000 € en zone A, contre 48 000 € en zone C, pour obtenir un prêt sans intérêts.

Thèmes :
Toute une banque pour votre projet immobilier
Leader français de la banque de proximité
Premier prêteur de France
2000 Conseillers spécialisés en habitat
Rappel sous 24h ouvrées
Mentions légales
Sous réserve d’acceptation de votre dossier de prêt immobilier par votre Caisse régionale de Crédit Agricole, prêteur. Vous disposez d’un délai de réflexion de 10 jours pour accepter l’offre de prêt. La réalisation de la vente est subordonnée à l’obtention du prêt. Si celui-ci n’est pas obtenu, le vendeur doit vous rembourser les sommes versées.