Actualité

Les chantiers navals, la fierté de Saint-Nazaire

Publié le 20 mai 2015 à 06h57 - Mis à jour le 11 avril 2017 à 10h17
Les chantiers navals, la fierté de Saint-Nazaire
Fleuron de l’industrie française, STX France est un chantier naval basé à Saint-Nazaire. Ce savoir-faire s’est développé depuis le XIXe siècle et perdure malgré quelques moments difficiles. En signant récemment une commande de 1,2 milliard d’euros pour deux nouveaux paquebots géants, STX France s’assure un avenir radieux pour les années à venir. Une bonne nouvelle pour la ville de Saint-Nazaire et son agglomération, pour qui les chantiers navals sont le plus gros fournisseur d’emplois.

Saint-Nazaire et les chantiers navals, une longue histoire

La ville de Saint-Nazaire et la construction de navires, c’est une longue et belle histoire. Celle-ci a débuté à la moitié du XIXe siècle, lorsque les premiers chantiers navals ont vu le jour. A cette époque, la ville comptait à peine un millier d’habitants, contre près de 70 000 aujourd’hui. Un essor en grande partie dû à la construction des géants des mers. Plusieurs sociétés ont fait faillite au cours de ces décennies, mais l’activité a perduré. Créés en 1955, les Chantiers de l’Atlantique sont devenus STX France en 2007 suite à leur rachat partiel (66,6 % des parts) par un groupe coréen, le reste des parts étant détenu par l’Etat français. Spécialisés dans les paquebots de luxe, les chantiers de Saint-Nazaire ont donné naissance à quelques-uns des plus beaux et grands navires du monde, comme le Normandie, le France ou encore le Queen Mary II.

Une commande de plus d’un milliard d’euros

En 2012, la situation des chantiers navals de Saint-Nazaire n’était pas florissante et le chômage technique largement répandu. C’est à cette période qu’une filiale de l’armateur Royal Carribean Cruises avait passé commande pour la construction de deux paquebots géants. Véritables monstres des mers de 361 mètres de long et comportant 2 700 cabines, ces deux navires de croisière assuraient ainsi l’avenir des chantiers navals pour quelques années. Bis repetita en 2014 avec une nouvelle commande passée par la compagnie américaine Royal Carribean Cruises. Si les deux nouveaux paquebots seront moins imposants (300 mètres tout de même), le montant du contrat s’élève à 1,2 milliard d’euros et permettra de maintenir une pleine activité jusqu’en 2020, date de la livraison du dernier navire.

Un impact certain sur l’économie de Saint-Nazaire

Cette bonne nouvelle a de quoi réjouir les habitants de Saint-Nazaire, mais aussi de toute l’agglomération. L’entreprise STX France représente en effet près de 3 000 emplois. Alors que 250 personnes ont déjà été embauchées lors des deux dernières années, ce sont environ 50 emplois directs qui sont générés par cette nouvelle commande. Mieux encore, les chantiers navals ne sont pas les seuls bénéficiaires de cette manne, puisque de nombreux sous-traitants sont également concernés. Au total, l’industrie navale représente près de 6 000 emplois sur l’agglomération de Saint-Nazaire. Cette dernière, également tournée vers l’industrie aéronautique, représente le troisième pôle industriel français. Autant dire qu’à Saint-Nazaire, quand les chantiers navals se portent bien, c’est toute l’économie de la ville et de ses alentours qui en bénéficient.

Retrouvez les programmes neufs de Crédit Agricole Immobilier à Nantes et ses environs :

Thèmes :

Toute une banque pour votre projet immobilier
Leader Français de la banque de proximité
Premier prêteur de France
2000 Conseillers spécialisés en habitat
Rappel sous 24h ouvrées
Mentions légales
Sous réserve d’acceptation de votre dossier de prêt immobilier par votre Caisse régionale de Crédit Agricole, prêteur. Vous disposez d’un délai de réflexion de 10 jours pour accepter l’offre de prêt. La réalisation de la vente est subordonnée à l’obtention du prêt. Si celui-ci n’est pas obtenu, le vendeur doit vous rembourser les sommes versées.