Actualité

Avec Gare Confluence, Saint-Denis poursuit sa mutation

Publié le 7 janvier 2016 à 09h55 - Mis à jour le 2 mars 2017 à 14h43
Avec Gare Confluence, Saint-Denis poursuit sa mutation
Depuis 2012 le quartier de la Gare Confluence de Saint-Denis se transforme. Cette mue va se poursuivre jusqu’en 2017. L’objectif est de réhabiliter entièrement un site accueillant chaque jour plus de 60 000 voyageurs. Outre les abords immédiats de la gare, c’est tout un site qui va être réaménagé, avec notamment la construction de logements et de bureaux. Un vaste chantier qui s’inscrit dans un projet ambitieux visant à donner un nouvel élan à la sous-préfecture de la Seine-Saint-Denis. Outre le réaménagement de la porte de Paris, plusieurs sites sont ainsi concernés.

LA GARE CONFLUENCE DE SAINT-DENIS EN ROUTE VERS UNE SECONDE VIE

Chaque jour, 60 000 voyageurs transitent par le quartier Gare Confluence de Saint-Denis. Il faut dire que l’offre de transport y est importante avec les tramways T1 et T8, le RER D, plusieurs lignes de bus et le Transilien H. A l’horizon 2023, le Grand Paris Express y fera également escale. Au cours du chantier débuté en 2009, les abords de la gare subissent un véritable lifting. Sur plusieurs hectares sera installé un plateau piéton, tandis que deux parvis vont voir le jour pour traverser la gare. Ce projet se révèle plus ambitieux encore pour le reste du quartier Gare Confluence. Outre la construction de logements et de bureaux neufs, l’habitat insalubre et les friches industrielles abandonnées vont être réhabilités. La Seine et le canal vont être mis en valeur avec des aménagements publics, tandis que des pistes cyclables favoriseront les transports doux. C’est donc une mue totale que va connaitre le quartier, le tout dans le respect des exigences environnementales liées au développement durable.

LA PORTE DE PARIS DE SAINT-DENIS VIT ÉGALEMENT UNE MUTATION

Mené par la communauté d’agglomération Plaine Commune, tout comme le projet Gare Confluence, le réaménagement de la porte de Paris de Saint-Denis est également au cœur de la mutation de la sous-préfecture de la Seine-Saint-Denis. Les travaux ont débuté en 2009 et seront achevés en 2017. Plusieurs centaines de logements neufs ont commencé à voir le jour. Un hôtel, des commerces et des bureaux vont également venir densifier l’offre immobilière de ce quartier. Les nombreux aménagements en cours permettront aux piétons de se réapproprier l’espace et de réduire ainsi les nuisances que connaissait le quartier à cause des transports. L’installation du terminus (provisoire) du tramway T8 est une autre illustration de la volonté de favoriser les  modes de transport doux. Une place va voir le jour aux abords même de la porte de Paris, tandis que des espaces verts et des constructions nouvelles effaceront les bretelles autoroutières.

UNE RÉNOVATION URBAINE DE GRANDE AMPLEUR A SAINT-DENIS

La ville de Saint-Denis a engagé plusieurs chantiers au cours de ces dernières années. La ville se transforme et son nouveau visage devrait attirer nombre d’habitants nouveaux. Ceux-ci pourront notamment découvrir les travaux menés sur la zone des Tartres où c’est un tout nouveau quartier qui voit le jour sur une quarantaine d’hectares. A Landy France, là encore un nouveau quartier est né. Logements neufs, bureaux, commerces, tout a été réuni pour y installer de nouveaux habitants et créer une dynamique d’emploi positive. La mutation de Saint-Denis concerne également le secteur de la Montjoie, où commerces bureaux et logements fleurissent sur 31 hectares, sans oublier le quartier Nozal-Front populaire, dont le réaménagement sera achevé en 2022. Enfin, les 15 000 m2 de l’ilot Condroyer vont accueillir 130 nouveaux logements et l’aménagement d’un vaste parc d’une étendue d 5 000 m2.

Thèmes :

Toute une banque pour votre projet immobilier
Leader Français de la banque de proximité
Premier prêteur de France
2000 Conseillers spécialisés en habitat
Rappel sous 24h ouvrées
Mentions légales
Sous réserve d’acceptation de votre dossier de prêt immobilier par votre Caisse régionale de Crédit Agricole, prêteur. Vous disposez d’un délai de réflexion de 10 jours pour accepter l’offre de prêt. La réalisation de la vente est subordonnée à l’obtention du prêt. Si celui-ci n’est pas obtenu, le vendeur doit vous rembourser les sommes versées.