30 personnes ont trouvé cette actualité utile.

Votez pour cette actualité

Actualité

Lascaux 4 : la Dordogne première bénéficiaire

dordogne grotte lascaux 4

19/05/2015
Mis à jour le 13/08/2015

La grotte de Lascaux est l'un des sites préhistoriques les plus connus au monde. La richesse et la diversité de ses dessins ont fait sa renommée. Avec la construction du Centre International de l'art pariétal Lascaux-Montignac, dit Lascaux 4, c'est une reproduction complète de la grotte qui sera proposée aux plus de 400 000 visiteurs attendus chaque année. Une véritable manne financière pour le département de la Dordogne, pour qui le tourisme représente l'activité économique principale.

De Lascaux 1 à Lascaux 3

En septembre 1940, quatre garçons de la commune de Montignac, en Dordogne, découvrent une grotte par hasard. Sur les parois de celles-ci sont peintes des centaines d'animaux et de symboles datant de l'époque pariétale (soit de 17 000 à 18 000 ans en arrière). L'importance de la découverte est énorme, la grotte de Lascaux étant toujours considérée comme l'un des plus importants sites de peintures rupestres au monde. Dès 1948, la grotte est ouverte au public qui se presse en masse. Cela conduit à une dégradation des fresques et Lascaux doit fermer ses portes en 1963. Alors que la grotte est inscrite au patrimoine mondial de l'humanité en 1979, Lascaux 2 voit le jour en 1983. Il s'agit d'un fac-similé (une reconstitution) permettant à des centaines de milliers de visiteurs de découvrir des reproductions d'une partie des œuvres originelles et notamment la fameuse salle des Taureaux. Depuis 2012, une exposition itinérante de reproductions voyage autour du monde. Appelée Lascaux révélée ou Lascaux 3, elle connaît un immense succès et contribue encore un peu plus à la notoriété du site.

Lascaux 4, un projet d'envergure internationale

Le projet Lascaux 4 va donner une nouvelle dimension à ce site d'exception. Il s'agit de bâtir le Centre International de l'art pariétal de Montignac-Lascaux. Pour la première fois depuis la fermeture de la grotte au public, les visiteurs pourront découvrir l'intégralité des 1 900 dessins ornant les différentes salles de Lascaux. Des technologies de pointe sont utilisées pour parvenir à une reproduction parfaite de la grotte originelle. Parfaitement inséré dans le paysage environnant, le Centre International de l'art pariétal proposera également diverses expositions permettant de mieux connaître cette période de l'histoire de l'humanité. Ce projet d'un montant de plus de 50 millions d'euros doit ouvrir ses portes au public à l'été 2016. Avec Lascaux 4, la Dordogne et Montignac se dotent d'un outil à même de dynamiser encore plus un tourisme préhistorique déjà très important dans la région.

Des retombées économiques importantes attendues avec Lascaux 4

Depuis son ouverture en 1983, pas moins de 10 millions de personnes ont déjà visité Lascaux 2. Avec Lascaux 4, la commune de Montignac et le département de la Dordogne visent encore plus haut. Plus de 400 000 personnes devraient ainsi découvrir Lascaux 4 chaque année. Le tourisme étant la principale activité économique de la région, l'ouverture de ce nouveau site s'apparente à un véritable levier pour dynamiser tout un département. Lascaux, c'est la vitrine mondiale de la vallée de la Vézère (la Vallée de l'Homme), où pas moins de 15 sites préhistoriques et grottes ornées ont été découverts. Cela en fait un lieu unique au monde de par sa richesse et sa diversité. Alors que la Dordogne voit défiler 3 millions de touristes par an, le Centre International de l'art pariétal Montignac-Lascaux peut définitivement permettre à la région de devenir la référence mondiale en matière de tourisme préhistorique, ce qui devrait déboucher sur de très importantes retombées économiques.