Actualité

A Vannes le quartier de Ménimur fait peau neuve

Vannes quartier Ménimur

20/06/2016
Mis à jour le 23/03/2017

Soutenue notamment par l’Agence Nationale pour la Rénovation Urbaine (ANRU), la ville de Vannes s’est lancée dans un vaste projet de rénovation urbaine dans le quartier de Ménimur. De par son importance (4 500 habitants et 2 200 logements), ce quartier est l’un des poumons de la vie sociale de la cité morbihannaise. Construit au cours des années 1960-1970, il ne répondait plus aux exigences actuelles en termes de cadre de vie et de sécurité. Les travaux ont débuté en 2010 et devraient s’achever à l’horizon 2018. D’ores et déjà, d’importantes actions ont été menées, que ce soit pour la réhabilitation, la démolition et la construction de logements ou l’aménagement des espaces urbains et le renouveau du commerce.

LES LOGEMENTS AU CENTRE DE LA RÉNOVATION DU QUARTIER MÉNIMUR A VANNES

Construit au tournant des années 1960-1970, le quartier de Ménimur avait fini par perdre de sa superbe pour ses habitants... Intégré à une zone urbaine sensible (ZUS) il avait besoin d’un sérieux lifting. C’est l’une des raisons pour lesquelles il a été choisi par l’ANRU, qui subventionne l’amélioration durable de 500 quartiers en France depuis 2003. Au sein du quartier, ce sont 2 200 logements et 4 500 habitants qui sont implantés. Plus d’un millier de ces logements ont été réhabilités. Les démolitions ont été limitées à 138 logements, 87 ayant été reconstruits au sein du quartier de Ménimur et 51 dans d’autres secteurs de la ville. Les abords immédiats des immeubles ont été réaménagés afin d’améliorer le cadre de vie des habitants,  notamment avec la plantation d’espaces verts. Cette opération aura duré deux ans et sensiblement changé le visage du quartier depuis 2012, date de la fin des travaux.

QUARTIER MÉNIMUR À VANNES : LA VOIRIE REPENSÉE

La réhabilitation du quartier de Ménimur, projet porté notamment par la ville de Vannes, l’ANRU, Vannes Golfe Habitat, la région et le département, passait également par une remise en question du plan de circulation et des espaces publics. Le quartier de Ménimur était desservi par une présence automobile trop importante. Il a donc fallu entreprendre des travaux afin de favoriser les modes de transport doux, grâce à une amélioration du réseau de transports en commun et la réalisation de pistes cyclables sécurisées. L’éclairage, les vitesses de circulation et le confort de la voirie ont également été revus. Dans un souci de favoriser la vie sociale et les échanges au sein du quartier, une grande place publique et un espace vert ont vu le jour. Ces travaux, dont certains se poursuivront jusqu’en 2018, permettent d’ores et déjà au quartier de Ménimur de présenter un visage apaisé et une plus grande attractivité sur un plan économique.

LE NOUVEAU CENTRE COMMERCIAL DE MÉNIMUR COMME UN SYMBOLE

A l’instar du reste du quartier, le centre commercial des Vénètes était devenu obsolète. Mal conçu, fermé sur lui-même autour d’un parking, il ne correspondait pas à ce que l’on attend d’un espace censé amener de la vie et du lien social dans un quartier. C’est pourquoi un nouveau centre commercial a vu le jour entre les rues Degas et Cézanne. Celui-ci a ouvert ses portes au rez-de-chaussée d’un immeuble comportant 80 logements. Aéré, ouvert sur l’extérieur il a rapidement attiré plusieurs petits commerces et redonné un coup de fouet à l’activité économique du quartier de Ménimur. Un supermarché, une nouvelle médiathèque, un nouveau bureau de la Poste achèvent ou vont très prochainement achever de redonner un second souffle à ce quartier important de la ville de Vannes.

Retrouvez les programmes neufs de Crédit Agricole Immobilier à Rennes :