Actualité

Hypérion et Silva : Bordeaux s’offre deux tours en bois

Publié le 26 janvier 2018 à 15h43 - Mis à jour le 2 février 2018 à 15h47
Hypérion et Silva : Bordeaux s’offre deux tours en bois
En plein cœur de Bordeaux, à proximité de la Gare Saint-Jean et de la gare LGV, deux nouvelles tours de logement en bois verront le jour. Une première architecturale en France.

Les plus hautes constructions en ossature bois de France

Avec respectivement 57 mètres et 50 mètres de hauteur, les tours Hyperion et Silva possèdent déjà tous les atouts pour attirer les curiosités. En effet, ces futures tours prochainement érigées dans le quartier Euratlantique à Bordeaux s’annoncent comme les constructions en ossature bois les plus hautes de France.
Une belle promotion pour relancer la construction en bois dans le bâtiment en France.

Quid du record mondial ? 

Actuellement, le projet le plus haut du monde se trouve en Autriche, à Vienne, avec le projet de tour HoHo qui comptabilise au total près de 84 mètres.

Ainsi du haut de leurs 57 et 50 mètres, les deux tours en bois bordelaises, viennent placer la France sur la scène internationale en matière d’architecture en ossature bois.

La ville de Bordeaux mise sur l’ossature bois

Les deux tours viennent s’ajouter au projet de création d’un mini-quartier à l’entrée de la gare de Saint-Jean, côté quartier Saint-Jean Belcier.

La commune prévoit l’implantation d’un nouveau quartier de vie où bureaux, commerces, parkings et logements sociaux cohabitent dans des structures en ossature bois.

Idéalement situé aux portes de la forêt des Landes, ce projet permet de donner une nouvelle impulsion à une filière bois très peu utilisée jusqu’alors dans la construction : le pin des Landes.

Cependant, la passion de Bordeaux pour le bois ne s’arrête pas là.

D’autres constructions viennent également habiller la ville comme la sortie de terre d’un immeuble tertiaire R+6 de 5000 m2 prévu pour 2018 ou le quartier du Belvédère rive droite en tête du pont Saint-Jean qui engage à lui seul entre 14.000 et 28.000 m2 de construction en bois.

Une volonté soutenue par l’Etablissement Public d’Aménagement qui s’est engagé à construire 25000 m2 par an de structure interne bois.

Un amour noble du bois, mais également un choix de raison.

En effet, derrière les atouts d’efficacité, de solidité et de durabilité offerts naturellement par la nature de ce matériau, l’ossature bois présente également plusieurs autres avantages très appréciables pour des projets urbains de cette envergure. 

Avec un coût similaire à celui d’une construction béton, l’ossature bois permet de réaliser des constructions peu nuisibles pour les riverains (sans bruit, ni poussière) et plus rapides.

Ainsi, la tour Hypérion naîtra en à peine plus d’une année.

Hyperion : zoom sur la nouvelle tour en bois bordelaise

Future plus grande tour de France, cet immeuble se distingue également par sa forme ambitieuse et reconnaissable au premier coup d’oeil.

Son nom, l’Hypérion, est celui d’une variété de séquoia connue pour sa hauteur avoisinant les 115 mètres.

Côté design, la tour prévoit un habillage bois aussi bien présent à l’extérieur du bâtiment qu’à l’intérieur des appartements.

Les trois premiers niveaux seront en béton et tout le reste en bois, de préférence en pin des Landes ou en chêne et châtaignier du Limousin et du Périgord.

Sa construction sera confiée à Eiffage et Woodeum.

A lire également :

Thèmes :

Toute une banque pour votre projet immobilier
Leader Français de la banque de proximité
Premier prêteur de France
2000 Conseillers spécialisés en habitat
Rappel sous 24h ouvrées
Mentions légales
Sous réserve d’acceptation de votre dossier de prêt immobilier par votre Caisse régionale de Crédit Agricole, prêteur. Vous disposez d’un délai de réflexion de 10 jours pour accepter l’offre de prêt. La réalisation de la vente est subordonnée à l’obtention du prêt. Si celui-ci n’est pas obtenu, le vendeur doit vous rembourser les sommes versées.