Guide

Le plafonnement des niches fiscales, comment ça marche ?

Publié le 17 février 2017 à 11h20 - Mis à jour le 1 mars 2017 à 09h35
Le plafonnement des niches fiscales, comment ça marche ?
Le montant des avantages fiscaux dont vous pouvez bénéficier chaque année est limité : c’est le principe du plafonnement des niches fiscales. Si vous envisagez des travaux d’économies d’énergie ou un investissement locatif, mieux vaut préalablement calculer votre plafond disponible.

Des avantages plafonnés à 10 000 €/an

Le montant des avantages fiscaux dont vous pouvez bénéficier sur une année est limité à 10 000€. Si vous avez réalisé des investissements outre-mer ou dans le cinéma (via des Sofica), ce plafond passe à 18 000 €.

Les avantages retenus peuvent prendre la forme d’une réduction d’impôt ou d’un crédit d’impôt.

Si l’économie d’impôt est inférieure au plafond qui vous est applicable, vous profitez intégralement de vos avantages. Si, en revanche, vous dépassez le montant du plafonnement auquel vous avez le droit, les avantages excédentaires sont à réintégrer à la cotisation d’impôt que vous auriez dû payer.

Les avantages fiscaux retenus dans le plafond

La plupart des avantages fiscaux entrent dans le calcul du plafonnement des niches fiscales. Il s’agit notamment :  

  • des avantages liés aux souscriptions dans des parts de FIP, de FCPI et dans des parts sociales de PME et de Sofica ;

  • des réductions d’impôt liées à la plupart des investissements immobiliers : régime Pinel, dispositif Censi-Bouvard….

  • des crédits d’impôts liés à certaines dépenses de rénovation énergétique dans une résidence principale et à l’emploi d’un salarié à domicile ;

  • du crédit d’impôt lié à la garde d’un jeune enfant hors du domicile des parents ;

  • des avantages liés à une rénovation Malraux engagée avant 2013.

Les avantages fiscaux exclus du plafond des niches fiscales

Quelques avantages sont exclus du plafonnement des niches. Parmi eux, on trouve :

  • les avantages procurés par des dispositions de droit commun sont exclus du plafond. C’est, par exemple, le cas de l’imputation d’un déficit foncier sur votre revenu global ;

  • les défiscalisations immobilières liées aux régimes Malraux (à compter de 2013) et « Monuments historiques » ;

  • le crédit d’impôt « aide à la personne » auquel ouvrent droit les dépenses réalisées dans l’habitation principale (achat d’équipements destinées à faciliter l’accès du logement aux personnes âgées et handicapées et travaux de prévention des risques technologiques) ;

  • les dons faits aux associations ne sont pas, non plus, comptabilisés dans le plafond des niches.

Thèmes :

Toute une banque pour votre projet immobilier
Leader Français de la banque de proximité
Premier prêteur de France
2000 Conseillers spécialisés en habitat
Rappel sous 24h ouvrées
Mentions légales
Sous réserve d’acceptation de votre dossier de prêt immobilier par votre Caisse régionale de Crédit Agricole, prêteur. Vous disposez d’un délai de réflexion de 10 jours pour accepter l’offre de prêt. La réalisation de la vente est subordonnée à l’obtention du prêt. Si celui-ci n’est pas obtenu, le vendeur doit vous rembourser les sommes versées.