Actualité

Des mini-maisons pour les sans-abri

Publié le 5 juillet 2017 à 15h24
Des mini-maisons pour les sans-abri
Les sans-abri ne connaissent pas de frontières. À Los Angeles, des étudiants en architecture ont imaginé des mini-maisons pour les loger.

Le logement reste l’un des besoins prioritaires et l’un des facteurs clés de la réussite dans la vie sociale. Le mal logement touche toutes les classes sociales, et tous les pays. Sans-abri, hébergé, colocataire forcé, le mal logement peut prendre des formes très diverses. Les solutions pour y répondre sont également très variées.

Dans l’urgence, l’hébergement et la mise à l’abri sont une première réponse. Dans une logique pérenne, l’accompagnement global social est bien souvent incontournable.

Entre les deux, il reste la question de l’hébergement de moyenne et longue durée. Les crises migratoires illustrent à elles seules la difficulté de loger un afflux de réfugiés.

Éviter les dortoirs, exposés à la violence

L’habitat individualisé est un critère de qualité, mais il n’est pas facile à respecter dans les situations d’urgence. Les foyers et dortoirs engendrent des difficultés. Ils sont notamment sujets à la violence.

Plusieurs initiatives tentent donc de trouver un équilibre entre habitat individuel, contraintes techniques et réglementaires, et contraintes budgétaires.

À Los Angeles, les étudiants de l’association Homes for Hope ont une réponse sous forme de logements modulaires, empilables, connectables pour créer une véritable infrastructure avec des lieux de vie. Les modules sont réalisés en matériaux écologiques et conformes au plan d’urbanisme.

Même si les solutions techniques existent pour créer du logement d’urgence de plus en plus qualitatif, économique et intégré à l’environnement, il reste une problématique de premier plan : le foncier.

Car malgré toutes les initiatives et les innovations, il faut toujours en dernier lieu un terrain pour accueillir ces solutions d’hébergement et leurs infortunés locataires. La réponse ne semble donc pas être uniquement dans le type d’habitat, mais bel et bien dans le traitement global de la problématique.

À lire également :

Thèmes :

Toute une banque pour votre projet immobilier
Leader Français de la banque de proximité
Premier prêteur de France
2000 Conseillers spécialisés en habitat
Rappel sous 24h ouvrées
Mentions légales
Sous réserve d’acceptation de votre dossier de prêt immobilier par votre Caisse régionale de Crédit Agricole, prêteur. Vous disposez d’un délai de réflexion de 10 jours pour accepter l’offre de prêt. La réalisation de la vente est subordonnée à l’obtention du prêt. Si celui-ci n’est pas obtenu, le vendeur doit vous rembourser les sommes versées.