Actualité

Cuba, le nouvel eldorado immobilier

Publié le 6 mai 2016 à 19h03 - Mis à jour le 2 mars 2017 à 15h06
Cuba, le nouvel eldorado immobilier
Les marchés immobiliers internationaux sont, en général, assez stables. Ils fluctuent selon l’offre et la demande. Mais certains événements exceptionnels engendrent parfois des dynamiques de forte croissance. C’est ce qui se produit en ce moment à Cuba.

Cuba dispose de nombreux atouts. Un climat ensoleillé au cœur des Caraïbes et une culture riche font partie de ces attraits qui attirent de nombreux touristes. Mais Cuba est jusqu’à présent un territoire isolé, politiquement, en raison de la dictature communiste en place. Ce contexte politique a engendré notamment un embargo qui pénalise au quotidien les Cubains, et tous les investisseurs étrangers qui ne peuvent créer de liens économiques. Le régime communiste ne favorise pas non plus la propriété et la prospérité.

Pourtant, ce régime semble s’assouplir. En témoigne la visite du président américain Barack Obama en mars dernier, premier président américain en exercice à s’y rendre depuis 88 ans. De quoi laisser présager une ouverture sur le monde, et un libéralisme croissant.

Premier élément à bénéficier de ce nouveau contexte, l’immobilier. Depuis 2011, certains Cubains pouvaient devenir propriétaires de leur logement, une révolution dans un régime communiste. L’exercice de la profession d’agent immobilier a même été autorisé fin 2013. Depuis fin 2014, les étrangers peuvent également devenir propriétaires, sous certaines conditions.

Certains sites immobiliers spécialisés sont traduits en français et proposent des biens, à partir de 30 000 euros pour un studio à La Havane par exemple.

Pour un investisseur immobilier, Cuba peut s’avérer un placement intéressant. Comme tout territoire en pleine mutation, Cuba présente également des risques. Dans la même logique qu’en bourse, plus un placement est risqué, plus il est rentable. Un portefeuille immobilier se doit également, comme un portefeuille boursier, d’être diversifié. Cuba peut répondre à cette diversification en proposant des biens immobiliers à des tarifs attractifs, fortement sollicités par les touristes.

À lire également :

Thèmes :

Toute une banque pour votre projet immobilier
Leader Français de la banque de proximité
Premier prêteur de France
2000 Conseillers spécialisés en habitat
Rappel sous 24h ouvrées
Mentions légales
Sous réserve d’acceptation de votre dossier de prêt immobilier par votre Caisse régionale de Crédit Agricole, prêteur. Vous disposez d’un délai de réflexion de 10 jours pour accepter l’offre de prêt. La réalisation de la vente est subordonnée à l’obtention du prêt. Si celui-ci n’est pas obtenu, le vendeur doit vous rembourser les sommes versées.