Achat immobilier : la SCI a-t-elle un délai de rétractation ?
Actualité

Achat immobilier : la SCI a-t-elle un délai de rétractation ?

Publié le 27/02/19 - Mis à jour le 07/03/19
Achat immobilier : la SCI a-t-elle un délai de rétractation ?
Dans le cadre d'un achat immobilier, les particuliers bénéficient d'un délai de rétractation. Mais qu'en est-il pour les SCI (sociétés civiles immobilières) ? C'est ce que nous allons vous expliquer à travers cet article.

Un délai de 10 jours pour les particuliers

Les ménages ayant déjà acheté un bien immobilier ont pu constater qu'ils avaient la possibilité de se rétracter.

Le délai est fixé à 10 jours après la remise en main propre de la promesse de vente. Cela permet à l'acquéreur particulier, souhaitant acheter un bien à usage d'habitation, de prendre le temps de la réflexion afin de s'assurer qu'il fait le bon choix. 

Ce délai de rétraction s'adressant aux acquéreurs non professionnels, il est donc légitime de se demander si une SCI bénéficie, elle aussi, de ce délai de réflexion. 

Qu'est-ce qu'une SCI ?

Pour répondre à cette question, il est important de comprendre ce qu'est une SCI.

La société civile immobilière est une solution qui permet à plusieurs personnes de devenir conjointement propriétaires d'un ou plusieurs biens immobiliers.

Dans cette société, les membres partagent les bénéfices et sont solidaires de la dette. Comme toute société, elle est dotée d'une personnalité juridique, elle a un objet social et un gérant doit être désigné.

Lors de la rédaction des statuts de la SCI, il est nécessaire de déterminer l'objet qui détermine ce que pourra faire la société civile immobilière. Il peut ainsi être déterminé dans l'objet qu'un couple crée cette SCI pour acheter un bien immobilier qui deviendra sa résidence principale. Dans ce cas, le bien ne pourra être loué puisque l'objet ne détermine pas cette possibilité. 

Acquéreur professionnel ou non

Nous l'avons évoqué en début d'article, seuls les acquéreurs non professionnels bénéficient du délai de rétraction de 10 jours dans le cadre d'un achat immobilier.

Pour savoir si, oui ou non, vous pouvez en bénéficier, c'est l'objet social qui sera consulté. Ainsi, dans le cas que nous citions précédemment, à savoir un couple souhaitant créer une SCI pour en faire sa résidence principale, il sera considéré que l'acquéreur est non professionnel.

En revanche, si l'objet social est, par exemple, "construction et revente", une forme de société qui correspond parfaitement aux promoteurs, il s'agira cette fois d'un acquéreur professionnel. Le droit de rétraction ne sera donc pas applicable.

Pour aller plus loin :

Thèmes :

Toute une banque pour votre projet immobilier
Leader français de la banque de proximité
Premier prêteur de France
2000 Conseillers spécialisés en habitat
Rappel sous 24h ouvrées
Mentions légales
Sous réserve d’acceptation de votre dossier de prêt immobilier par votre Caisse régionale de Crédit Agricole, prêteur. Vous disposez d’un délai de réflexion de 10 jours pour accepter l’offre de prêt. La réalisation de la vente est subordonnée à l’obtention du prêt. Si celui-ci n’est pas obtenu, le vendeur doit vous rembourser les sommes versées.