Conseil

Une maison connectée, comment ça marche ?

Publié le 16 juin 2015 à 19h16 - Mis à jour le 2 mars 2017 à 15h45
Une maison connectée, comment ça marche ?
Se protéger des intrusions et des risques domestiques, régler la température ambiante de votre intérieur,… Loin d’être un gadget, la domotique vous permet de gagner en confort et en sécurité.

Contrôler toute la maison à partir de votre smartphone ou de votre tablette

Pour rendre sa maison « intelligente » et télécommandable, il faut commencer par la doter d’un cerveau. Pour cela, vous devez investir dans une box domotique. Il existe une quinzaine de modèles valant entre 200 à 700 €, en vente dans les enseignes de bricolage et d’électroménager. Une fois celle-ci raccordée à votre box Internet, vous pourrez, à partir d'une application téléchargée sur votre smartphone ou votre tablette, contrôler à distance tous les équipements connectés de la maison. Pratique pour programmer la fermeture des volets à la tombée de la nuit et la remise en route du chauffage avant votre retour ! En fonction de la quantité d’éléments connectés, la facture moyenne atteindra de 1 000 à 5 000 €. À noter : si vous investissez dans des détecteurs (de pluie pour des Velux® ou de luminosité pour des volets roulants, par exemple), la note sera plus élevée.

Prévenir les cambriolages et se protéger des risques domestiques

Pour dissuader les cambrioleurs, vous pouvez, à distance, simuler une présence en actionnant les volets ou en allumant la lumière. Ce dispositif qui offre un premier niveau de protection, peut être complété par un système d’alarme avec détecteurs de mouvement et d'ouverture, voire avec une caméra de surveillance. En cas d’intrusion, vous serez prévenu automatiquement par mail, SMS ou appel vocal. Ces kits de sécurité vous reviendront entre 1 000 et 1 500 €. Attention, vérifiez toujours leur compatibilité avec votre box domotique.
A noter toutefois : ce dispositif n’alerte pas directement les forces de l’ordre ou sociétés de surveillance. Pour une surveillance en temps réels et une réactivité optimale, renseignez-vous auprès de professionnels spécialisés dans la protection de l’habitat.
Vous pourrez aussi anticiper un certain nombre d’accidents domestiques avec l’installation de détecteurs de fumée (l’obligation de leur installation, prévue pour être effective le 8 mars 2015, pourrait être repoussée à 2016) ou d’inondation. Il est aussi possible d'être alerté lorsque la température baisse et qu’il y a un risque de gel.

Chauffage et climatisation : réduire ses factures énergétiques

En outre, la domotique vous permet de piloter votre chauffage à distance et de paramétrer les températures en fonction des pièces et de vos heures de présence dans votre habitation. Une programmation judicieuse fera baisser votre facture ! A contrario, en été, vos volets roulants pourront être fermés à distance dès que l'ensoleillement deviendra trop important. Cela vous évitera de retour du travail de pousser la climatisation au maximum pour la rafraîchir !

Pour aller plus loin :

© Uni éditions – MIG – Février 2015

Thèmes :

Le contrat de télésurveillance est proposé par NEXECUR Protection – Groupe Crédit Agricole. SAS au capital de 12 547 360 euros. Siège social : 13, rue de Belle Ile 72190 COULAINES. SIREN 799 869 342 RCS LE MANS. N° TVA FR 19 799869342. Agrément CNAPS AUT-072-2113-07-09-20140389180 "l’autorisation d’exercice ne confère aucune prérogative de puissance publique à l’entreprise ou aux personnes qui en bénéficient".

Toute une banque pour votre projet immobilier
Leader Français de la banque de proximité
Premier prêteur de France
2000 Conseillers spécialisés en habitat
Rappel sous 24h ouvrées
Mentions légales
Sous réserve d’acceptation de votre dossier de prêt immobilier par votre Caisse régionale de Crédit Agricole, prêteur. Vous disposez d’un délai de réflexion de 10 jours pour accepter l’offre de prêt. La réalisation de la vente est subordonnée à l’obtention du prêt. Si celui-ci n’est pas obtenu, le vendeur doit vous rembourser les sommes versées.