Conseil

5 conseils pour aménager votre extérieur avec salon de jardin

Publié le 15 juillet 2016 à 08h41 - Mis à jour le 25 janvier 2017 à 11h59
5 conseils pour aménager votre extérieur avec salon de jardin
Les beaux jours sont – enfin – là, et vous avez envie de profiter davantage de votre jardin ? Plusieurs pistes se présentent pour le rendre plus agréable : planter de nouveaux végétaux, installer une terrasse ou, pourquoi pas vous offrir un nouveau salon de jardin… Nos conseils pour transformer cet espace extérieur en une véritable pièce supplémentaire !

Plantez de nouveaux végétaux

Vos végétaux n’ont pas résisté à l’hiver ou aux multiples attaques de parasites ? Avant d’investir – comptez entre 30 et 50 € en moyenne par arbuste – demandez conseil à un professionnel. En effet, une erreur fréquente consiste à planter un petit arbre qui, quelques années plus tard, devra être coupé car, devenu immense, il prive la maison de lumière ! Si vous en avez les moyens ou si votre jardin s’apparente à une friche végétale, vous pouvez vous faire aider par un paysagiste. Cette prestation a un coût : pour une parcelle 100 m², comptez 1 000 € pour la conception et 5 000 € pour la main-d’œuvre, hors végétaux.

Remplacez votre matériel de jardinage

Ne dit-on pas qu’un bon ouvrier doit avoir de bons outils ? L’investissement dans un petit outillage de base (brouette, râteau, sécateur, tuyau d’arrosage…) de bonne qualité revient autour de 1 500 €. Une petite tondeuse à gazon de bonne qualité coûte entre 300 et 500 €.

Installez une terrasse

Une terrasse est un véritable trait d’union entre l’intérieur et l’extérieur de votre maison. La première étape de cette création consiste à couler une dalle en béton. Cette opération imposant de respecter certaines règles de construction, mieux vaut solliciter un professionnel. Ensuite il ne vous reste plus qu’à choisir le revêtement. On en trouve pour tous les goûts… et tous les prix ! Pour du bois ou du carrelage, prévoyez de 15 € à 80 €/m² (hors pose). Les bois composites et la pierre naturelle exigent un budget plus élevé, à partir de 100 €/m². Vous souhaitez agrémenter votre terrasse d’une pergola ? Rajoutez alors 1 000 € à votre budget.

À noter : aménager une terrasse extérieure de plain-pied ne requiert aucune formalité administrative. Ce n’est pas le cas, a contrario, des terrasses nécessitant une surélévation. En fonction de leur surface, elles devront faire l’objet d’une déclaration préalable de travaux ou d’un permis de construire.

Offrez-vous un nouveau salon de jardin

Les salons de jardin n’ont jamais mieux porté leur nom ! Aujourd’hui, en effet, le traditionnel duo chaises/table a cédé la place à de véritables salons avec canapé, bouts de canapé, table basse et pouf. Le plus souvent en résine tressé, ils sont d’un prix similaire à celui d’un salon d’intérieur : de 1 000 à 5 000 € en fonction du modèle et du nombre d’éléments.

Si vous souhaitez prendre vos dîners dehors confortablement, vous devez investir dans une table et des chaises de jardin. Vous pouvez opter pour du bois (préférez-le imputrescible de classe IV ou V), de la résine ou du métal. Ce dernier redevient à la mode. Le traditionnel ensemble en fer forgé, lourd et sensible à la rouille, est maintenant réservé aux chineurs. Les salons actuels, en acier, ont des formes contemporaines et résistent à la corrosion...

Depuis peu, l’aluminium a la cote. Bon marché, il permet de créer un mobilier aux lignes modernes et facile à entretenir. L’assise des chaises est réalisée dans un textile synthétique adapté à l’extérieur. Lui aussi ne requiert que peu d’entretien.

Soignez l’entretien

Une fois le jardin réaménagé, il ne reste plus qu’à l’entretenir régulièrement ! Si vous décidez de vous en charger, vous n’aurez qu’à investir une centaine d’euros par an pour l’engrais et les éventuels traitements (pucerons…). Si vous faites appel à un jardinier, prévoyez pour une parcelle d’une centaine de mètres carrés un budget annuel de 1 500 à 3 000 €. Bonne nouvelle, cette prestation est considérée comme un service à domicile et peut ouvrir droit à un crédit d’impôt.

Aller plus loin :

Thèmes :

Toute une banque pour votre projet immobilier
Leader Français de la banque de proximité
Premier prêteur de France
2000 Conseillers spécialisés en habitat
Rappel sous 24h ouvrées
Mentions légales
Sous réserve d’acceptation de votre dossier de prêt immobilier par votre Caisse régionale de Crédit Agricole, prêteur. Vous disposez d’un délai de réflexion de 10 jours pour accepter l’offre de prêt. La réalisation de la vente est subordonnée à l’obtention du prêt. Si celui-ci n’est pas obtenu, le vendeur doit vous rembourser les sommes versées.