Actualité

Les taux de l’épargne réglementée au 1er février 2016

Publié le 17 février 2016 à 09h01 - Mis à jour le 3 mars 2017 à 12h02
Les taux de l’épargne réglementée au 1er février 2016
En France, le taux du livret A sert de base pour plusieurs produits d’épargne réglementée. C’est le cas notamment pour le livret de développement durable, le livret d’épargne populaire, le compte épargne logement ou le livret d’épargne entreprise.

Au 1er février 2016, il a été convenu par le gouvernement de ne pas rebaisser le taux du livret A, fortement diminué ces dernières années. De 2,25% en 2011, il est passé à 1,25% en 2013, 1,00% en 2014 et à 0,75% depuis 2015.

Un autre produit phare d’épargne réglementée, le Plan Épargne Logement, est quant à lui non indexé sur le taux du livret A. Il bénéficiait encore il y a peu d’un taux de 2,00%, particulièrement intéressant au regard du taux du livret A. Il a d’ailleurs récolté plus de 18 milliards d’euros d’épargne des Français en 2015. Depuis le 1er février 2016, le taux d’intérêt du Plan Épargne Logement est abaissé à 1,50%.

L’épargne réglementée, particulièrement sûre pour un épargnant et fortement sollicitée par les Français, voit donc sa rentabilité diminuer. Il reste que ce type de placement est sécurisé et disponible à tout moment pour l’épargnant. Pour le PEL, l’épargne est normalement bloquée pour une durée minimale de 4 ans, mais il est possible de le clôturer à tout moment. Les avantages acquis sont alors perdus mais l’épargnant retrouve la disponibilité de son épargne.

À lire également :

Thèmes :

Dans le cadre de la réglementation épargne logement en vigueur susceptible d’évolutions et sous réserve d’acceptation de votre dossier de financement, par votre Caisse régionale de Crédit Agricole, prêteur.  S’agissant de prêts épargne logement concernant l’acquisition ou la construction des logements destinés à l’habitation principale (ou simultanément une acquisition et des travaux) le prêt épargne logement prend la forme d’un prêt immobilier. Vous disposez d’un délai de réflexion de 10 jours pour accepter l’offre de prêt. La réalisation de la vente est subordonnée à l’obtention du prêt immobilier. Si celui-ci n’est pas obtenu, le vendeur doit vous rembourser les sommes versées.

Toute une banque pour votre projet immobilier
Leader Français de la banque de proximité
Premier prêteur de France
2000 Conseillers spécialisés en habitat
Rappel sous 24h ouvrées
Mentions légales
Sous réserve d’acceptation de votre dossier de prêt immobilier par votre Caisse régionale de Crédit Agricole, prêteur. Vous disposez d’un délai de réflexion de 10 jours pour accepter l’offre de prêt. La réalisation de la vente est subordonnée à l’obtention du prêt. Si celui-ci n’est pas obtenu, le vendeur doit vous rembourser les sommes versées.