Actualité

Qui seront les agents immobiliers de demain ?

Publié le 20 mars 2018 à 13h34
Qui seront les agents immobiliers de demain ?
A l'image de nombreux métiers, celui d'agent immobilier est en pleine mutation.Dans une société toujours plus digitale dans laquelle les transactions de particulier à particulier sont en hausse, l'agent immobilier doit faire sa place et apporter une plus-value à sa prestation.Découvrons à quoi devra ressembler l'agent immobilier de demain.

Un agent imprégné de la culture digitale

Le marketing digital est aujourd'hui totalement incontournable. Difficile pour un agent immobilier d'être complètement étranger à cela.

Les acheteurs regardent bien souvent par curiosité les vitrines des agences immobilières, mais est-ce réellement de cette manière qu'ils cherchent un bien ?

La réponse est non. Aujourd'hui, ils se rendent sur internet sur des sites de particulier à particulier tels que le Bon Coin, Paru Vendu etc. ou directement sur les sites des agences immobilières.

L'agent immobilier de demain doit donc avoir conscience de la puissance du digital et être à même de répondre aux attentes des acheteurs.

Cela passe par la mise en ligne d'annonces bien sûr, mais aussi par une maîtrise des réseaux sociaux. Utiliser la viralité de ces plateformes est donc devenu incontournable pour atteindre sa cible.

Poster sur Facebook, faire de la publicité sur cette plateforme mais aussi avec Google AdWords, il est essentiel pour l'agent immobilier d'utiliser tous les supports à sa disposition.

Un agent immobilier spécialiste de la 3D et de la réalité virtuelle

La visite des biens immobiliers va prendre une tout autre dimension à l’avenir.

La réalité virtuelle permettra de visiter des appartements et des maisons sans bouger de l'agence immobilière.

Une révolution qui permet à l'agent de gagner un temps précieux, puisque cette visite en réalité virtuelle offre l'impression d'être réellement à l'intérieur du bien afin de se projeter dans l'idée où une future visite physique est nécessaire.

Mais l'agent immobilier devra également utiliser la technologie à sa disposition pour la présentation des biens : une vidéo plutôt qu'une photo, une aide à la projection avec du home staging en 3D etc.

En somme, une réelle plus-value pour des acheteurs toujours plus pressés.

Une meilleure connaissance de la fiscalité et de la législation

Alors que les ventes entre particuliers explosent, l'agent immobilier de demain devra apporter une plus-value à son travail.

Et cela passera par un conseil plus avancé quant aux droits des acheteurs. Ces derniers appréciant de plus en plus de s'adresser à un interlocuteur unique.

Aussi l'agent immobilier devra connaître les dispositifs permettant d'obtenir des avantages fiscaux à l'image de la loi Pinel.

Il devra être également incollable sur les règles d'urbanisme et sur les diagnostics afin d'apporter une information toujours plus complète et anticiper l'avenir.

Cela nécessitera naturellement en outre, une formation continue pour être à l'aise avec tous les sujets liés à la vente immobilière. 

Un agent capable de vendre un environnement

Enfin, les acquéreurs n'achètent plus un bien immobilier, ils achètent un secteur.

Au-delà de sa maîtrise parfaite du bien, l'agent immobilier de demain devra vendre un quartier (une manière de vivre).

En effet, les nouveaux acheteurs souhaitent se trouver à proximité des commerces, des écoles, des transports en commun.

L'agent immobilier devra alors utiliser le big data à sa disposition pour proposer des chiffres et des statistiques sur le quartier et anticiper les évolutions de celui-ci.

A lire également :

Thèmes :

Toute une banque pour votre projet immobilier
Leader Français de la banque de proximité
Premier prêteur de France
2000 Conseillers spécialisés en habitat
Rappel sous 24h ouvrées
Mentions légales
Sous réserve d’acceptation de votre dossier de prêt immobilier par votre Caisse régionale de Crédit Agricole, prêteur. Vous disposez d’un délai de réflexion de 10 jours pour accepter l’offre de prêt. La réalisation de la vente est subordonnée à l’obtention du prêt. Si celui-ci n’est pas obtenu, le vendeur doit vous rembourser les sommes versées.