Prêt immobilier : que sont le différé et l'anticipation ?
Actualité

Prêt immobilier : que sont le différé et l'anticipation ?

Publié le 13/06/19 - Mis à jour le 08/04/20
Prêt immobilier : que sont le différé et l'anticipation ?
De manière générale, lorsque vous souscrivez un prêt immobilier, vous commencez à rembourser immédiatement les intérêts et le capital. Mais il est possible, selon votre situation, de choisir d'autres options, comme le différé de remboursement. A quoi correspond le différé d’amortissement ? Quelles sont les modalités d’un prêt à remboursement différé ? Explications.

Prêt immobilier à remboursement différé : qu’est-ce que le différé d'amortissement ?

Dans le cadre d'un prêt immobilier, il est courant de rembourser, durant une certaine période, la même somme tous les mois. Ces mensualités comprennent le capital, les intérêts et l'assurance emprunteur. Les premiers temps, vous remboursez plus d'intérêts que de capital.

Le prêt immobilier avec différé de remboursement repose sur une mécanique différente :

  • Cette fois, il ne s'agit plus de payer les intérêts du prêt en attendant le déblocage total des fonds, mais de différer le remboursement.
  • Le différé correspond à la période du prêt qui se situe entre le premier déblocage de fonds et le premier remboursement du prêt (capital et intérêts).
  • Cela présente un intérêt budgétaire pour l'acquéreur durant cette période, par exemple pour des particuliers qui doivent régler un loyer ou un prêt pendant un ou deux mois en même temps que le prêt de leur nouvelle acquisition.
  • Si vous choisissez de ne rembourser ni intérêts ni capital : les intérêts sont alors capitalisés (les intérêts non payés seront ajoutés au capital emprunté) et vos mensualités seront plus élevées.

Le différé de remboursement s’adresse aux particuliers, mais aussi aux investissements locatifs, voire aux investissements très importants pour les professionnels, agriculteurs, etc.

A noter :

cette opération présente un coût non négligeable, surtout si la durée du différé est importante. Le différé d’amortissement n’a donc d’intérêt que si vous finissez par occuper le logement acheté. Par exemple, dans le cadre d’un investissement locatif, le prêt différé est rarement intéressant.

Prêt différé total ou partiel : comment ça marche ?

Le différé peut être de deux types :

  • Partiel : c’est le différé d’amortissement le plus fréquent. Vous ne remboursez alors que les intérêts (pendant au maximum 24 mois), le remboursement du capital interviendra après la période de différé.
  • Total : rarement proposé, il consiste à repousser à une date ultérieure (au maximum 12 mois) le paiement de la totalité des mensualités (capital + intérêts).
A noter :

dans le cadre d'un prêt in fine, le différé peut correspondre à la durée du prêt. Pour mémoire, le prêt in fine est un crédit spécifique qui consiste à rembourser uniquement les intérêts pendant toute la durée de ce crédit ou de rembourser la totalité des intérêts et du capital au terme de la durée du prêt. Le capital sera, quant à lui, remboursé en une seule fois au terme du prêt. Ce prêt peut être accordé durant 3 à 15 ans.

Crédit avec différé d’amortissement : qu’en est-il de l’assurance ?

Sur un crédit avec différé d’amortissement, l’assurance reste due immédiatement. En effet, même si le remboursement du capital est décalé, sa mise à disposition, elle, ne l’est pas. L’assurance court donc dès le déblocage des fonds et le paiement de sa cotisation n’est pas différée.

N’oubliez pas de budgéter cette dépense.

Alternative à la franchise partielle ou totale : le prêt avec anticipation

Durant une certaine période pouvant atteindre 24 ou 36 mois, il est possible de ne rembourser que les intérêts sur les sommes débloquées : c'est ce que l'on appelle les intérêts intercalaires. L'objectif est simple : limiter le montant des mensualités.

L'intérêt est majeur lorsque vous faites construire votre logement, lorsque vous achetez un bien nécessitant des travaux ou lorsque vous achetez en VEFA :

  • Dans ces situations, vous devez commencer à payer des artisans, un constructeur, et devez ainsi débloquer partiellement des fonds.
  • Or, votre bien peut ne pas être habitable en l'état (si l'électricité ou l'eau ne sont pas installés par exemple). Vous devez donc continuer à payer votre loyer actuel.
  • Avec le système de l’anticipation, vous commencez à rembourser votre mensualité prévue avec le capital et les intérêts seulement quand tous les travaux sont achevés et que les fonds du prêt sont totalement débloqués.
A noter :

si c'est avantageux durant les travaux pour limiter les remboursements mensuels, sachez tout de même que la somme des intérêts intercalaires s'ajoute au coût de votre crédit.

Thèmes :

Toute une banque pour votre projet immobilier
Leader français de la banque de proximité
Premier prêteur de France
2000 Conseillers spécialisés en habitat
Rappel sous 24h ouvrées
Mentions légales
Sous réserve d’acceptation de votre dossier de prêt immobilier par votre Caisse régionale de Crédit Agricole, prêteur. Vous disposez d’un délai de réflexion de 10 jours pour accepter l’offre de prêt. La réalisation de la vente est subordonnée à l’obtention du prêt. Si celui-ci n’est pas obtenu, le vendeur doit vous rembourser les sommes versées.