Actualité

Paris : un marché immobilier sous tension

Publié le 27 janvier 2017 à 09h30 - Mis à jour le 11 avril 2017 à 12h00
Paris : un marché immobilier sous tension
La ville de Paris est un marché immobilier particulier. Il se distingue des tendances nationales en raison de la tension très forte entre l’offre et la demande. Paris enregistre, en 2016, une nouvelle hausse de ses prix de l’immobilier. La ville continue d’explorer des alternatives pour créer du logement.

Des prix toujours en hausse

En un an, les prix de l’immobilier dans l’ancien ont progressé de 3,6% dans la capitale. La hausse moyenne nationale est seulement de 1,7%. Le prix moyen au mètre carré y atteint désormais 8.543 euros.

Une pénurie de logements

Le nombre de logements construits par an dans la capitale est de 1.000 à 1.200 unités. Or, ce sont près de 12.000 nouveaux arrivants qui veulent s’installer chaque année. Il faudrait en construire cinq ou six fois plus, estime le président de Century 21. La densité de Paris est déjà l’une des plus importantes au monde, avec 21.000 habitants par kilomètre carré. Construire de nouveaux logements n’est donc pas chose aisée.

À la conquête des toits

Le foncier étant une denrée rare à Paris, le développement se fait désormais vers le haut. Hormis le Grand Paris, qui continue d’étendre l’emprise au sol de l’agglomération, pour la ville de Paris c’est sur les toits que les chantiers se mènent. L’Atelier parisien d’urbanisme a ainsi recensé 11.520 immeubles, soit 8,6 % des immeubles, susceptibles d’être surélevés. Ces opérations restent coûteuses et particulièrement techniques. Elles suscitent parfois de vives réactions de la population, car elles peuvent venir changer l’architecture ou le panorama visible depuis les appartements. Un autre projet est à l’étude qui consisterait à construire au-dessus des voies ferrées et du périphérique.

Transformer des bureaux en logements

Autre piste majeure étudiée par la mairie de Paris, la reconversion d’immeubles de bureaux en immeubles de logements. 800.000 mètres carrés sont ainsi vacants. Ils permettraient de créer 80.000 logements supplémentaires. Les opérations de reconversion se multiplient ces derniers mois. Elles permettent, en effet, de créer immédiatement un volume important de logements, par comparaison avec une surélévation, plus limitée en capacité de nouveaux logements.

À lire également :

Retrouvez les programmes neufs de Crédit Agricole Immobilier Ile de France :

Thèmes :

Toute une banque pour votre projet immobilier
Leader Français de la banque de proximité
Premier prêteur de France
2000 Conseillers spécialisés en habitat
Rappel sous 24h ouvrées
Mentions légales
Sous réserve d’acceptation de votre dossier de prêt immobilier par votre Caisse régionale de Crédit Agricole, prêteur. Vous disposez d’un délai de réflexion de 10 jours pour accepter l’offre de prêt. La réalisation de la vente est subordonnée à l’obtention du prêt. Si celui-ci n’est pas obtenu, le vendeur doit vous rembourser les sommes versées.