Les professionnels de l'immobilier sont optimistes
Contenu archivé
Actualité Il y a 3 ans 2 min

Les professionnels de l'immobilier affichent un bel optimisme

En matière d'économie, nous avons le choix de regarder le verre à moitié plein ou le verre à moitié vide. L'immobilier n'échappe pas à la règle au regard des derniers sondages. En effet, si le nombre de professionnels considérant que le marché de l'immobilier s'est détérioré en début d'année augmente, la part d'optimistes reste très importante pour l'année à venir. Faisons un point sur la situation dans ce secteur d'activité.

77 % des professionnels de l'immobilier sont optimistes

Dans le cadre du 11e baromètre Crédit Foncier/CSA sur le moral des professionnels de l'immobilier, à la question "Etes-vous optimiste ou pessimiste quant à l'avenir du marché du logement au cours des 12 prochains mois ?", 77 % des professionnels interrogés ont répondu favorablement.

A noter tout de même un écart selon les régions, l'optimisme touchant 89 % des professionnels d'Île-de-France contre 75 % en province.

A la question "Au cours des 4 derniers mois, avez-vous le sentiment que le marché du logement est resté stable, s’est amélioré ou détérioré ?", les professionnels sont 74 % à considérer qu'il est stable ou qu'il s'est amélioré et 26 % à estimer qu'il se dégrade.

C'est la fausse note de ce sondage puisque ce pourcentage est en augmentation, les professionnels de l'immobilier n'étaient que 11 % en avril 2017 à être de cet avis. 

Quelle évolution pour les prix ?

Toujours selon ce baromètre, il apparaît que les professionnels de l'immobilier, qu'il s'agisse des agents, des promoteurs, des constructeurs ou des gestionnaires de patrimoine, estiment que le marché immobilier résidentiel devrait conserver son dynamisme en raison d'une stabilité des prix dans le neuf.

Ils sont ainsi 56 % à penser que le niveau des transactions va se maintenir. 4 % d'entre eux imaginent même la possibilité d'une baisse des prix contre 37 %, plus pessimistes, qui s'attendent à une hausse.

En parallèle, les taux toujours bas laissent imaginer que les acheteurs vont profiter de cette conjoncture favorable pour mener à bien leur projet et ainsi souscrire un crédit immobilier.

Que pensent-ils du projet de loi ELAN ?

Ce baromètre a été l'occasion de s'interroger sur la loi ELAN (la loi logement 2018) et de comprendre ce que les professionnels de l'immobilier en attendent.

Il en ressort que la simplification des normes et procédures d'urbanisme est une mesure favorable pour 70 % d'entre eux. 41 % d'entre eux sont séduits par la revitalisation des centres-villes et 39 % sont favorables à la lutte contre les recours abusifs.

En revanche, nous notons un engouement moins fort pour certaines mesures telles que la création du bail mobilité qui ne séduit que 9 % des sondés ou la réforme des copropriétés, jugée prioritaire par seulement 10 % d'entre eux.

Enfin, l'APL accession a été supprimée au 1er janvier, il s'avère que 74 % des professionnels de l'immobilier sont favorables à son rétablissement.

Pour aller plus loin :

Vous souhaitez aller plus loin ?

Réalisez gratuitement et sans engagement, une étude personnalisée de votre prêt immobilier et bénéficiez d’un suivi individualisé avec un conseiller.

COMMENCER MON ETUDE
Crédit Agricole 1er prêteur de France
Crédit agricole
1er prêteur de France
1 emprunteur sur 4 a choisi le Crédit Agricole pour l’accompagner dans
son projet immobilier
Un réseau d’agence bancaires de proximité
Un service personnalisé
et sur mesure
Un réseau d’agences bancaires de proximité présent sur tout le territoire et plus de 2000 conseillers
à votre écoute
Une souplesse dans le remboursement de vos mensualités
Un maximum de souplesse
pour vos remboursements*
Modulation de vos mensualités
(à la baisse ou à la hausse), pause d’une mensualité et suspension de mensualités jusqu’à 6 mois
Ce site n'est pas optimisé pour Internet Explorer.
Veuillez poursuivre votre navigation sur un autre navigateur.
Bénéficiez gratuitement et sans engagement, d'une étude personnalisée de votre prêt immobilier !
Commencer mon étude