Actualité

Les lauréats du Grand Prix d’Architecture 2016

Publié le 10 février 2017 à 08h50 - Mis à jour le 16 mars 2017 à 11h27
Les lauréats du Grand Prix d’Architecture 2016
Le Grand Prix d’Architecture de l’Académie des Beaux-Arts existe depuis plus de 40 ans. L’édition 2016 a récompensé 4 lauréats, dont 2 ex aequo. Leurs trois projets, très différents, illustrent la diversité de l’architecture et de ses fonctions, du design à l’organisation de notre vie quotidienne.

Ce Grand Prix est réservé aux architectes de moins de 35 ans. C’est donc la génération future des grands architectes qui est invitée à y participer. 93 candidats ont déposé un dossier début 2016. La première sélection a retenu 17 projets. Ce sont finalement 4 candidats qui ont été primés, dont deux ex aequo.

Le 1er prix a été décerné à Boris Lefevre. Son projet comportait une dimension environnementale particulière. Il consistait, en effet, à couvrir un lac pollué qui génère des nuisances à la population dans la cordillère des Andes.

Le deuxième architecte primé, Marie-Sarah Burckel, s’est attaché à imaginer une reconversion pour l’hôpital Saint Vincent de Paul désaffecté depuis 2012.

Conscience environnementale, reconversion et mixité sociale

En troisième position, le projet de Luc Margueritte s’est consacré à mélanger les fonctions des bâtiments. C’est donc un projet de mixité dans un quartier qui intègre des équipements publics tels qu’un centre de secours et un centre de la petite enfance au milieu de logements. Ce projet peut faire écho aux quartiers sensibles où les institutions ont progressivement disparu.

Également troisième, le projet de Meryl Carrière met en avant l’intégration de l’immobilier dans l’environnement et la continuité des territoires historiques, « l’ancien village » et le « nouveau village ». Le cas du Grand Paris s’y apparente.

Ce concours est l'occasion de voir émerger les préoccupations des architectes qui interviennent et interviendront encore pendant une longue période sur les projets immobiliers. La conscience environnementale, celle de la mixité sociale et du confort de vie sont particulièrement représentées dans les projets lauréats. La notion d’habitat durable, notamment la reconversion des bâtiments existants, est également mise en lumière.

À lire également :

Thèmes :

Toute une banque pour votre projet immobilier
Leader Français de la banque de proximité
Premier prêteur de France
2000 Conseillers spécialisés en habitat
Rappel sous 24h ouvrées
Mentions légales
Sous réserve d’acceptation de votre dossier de prêt immobilier par votre Caisse régionale de Crédit Agricole, prêteur. Vous disposez d’un délai de réflexion de 10 jours pour accepter l’offre de prêt. La réalisation de la vente est subordonnée à l’obtention du prêt. Si celui-ci n’est pas obtenu, le vendeur doit vous rembourser les sommes versées.