Actualité

L'immobilier ancien bat des records en 2017 !

Publié le 1 février 2018 à 14h40 - Mis à jour le 2 février 2018 à 16h14
L'immobilier ancien bat des records en 2017 !
En 2017, ce sont près d'un million de logements anciens qui ont été vendus. Un beau record qui n'est en rien dû au hasard. Pourquoi un tel engouement l'an passé ? C'est ce que nous allons analyser pour vous. 

Des taux toujours très bas

Commençons par ce phénomène qui touche tous les acquéreurs, qu'il s'agisse des primo-accédants ou des investisseurs : la baisse des taux d'intérêt.
Nous avons assisté, ces deux dernières années, à des baisses record des taux qui ont largement stimulé la demande de crédit.

En 2017, le nombre de ces demandes a été également largement influencé par l'annonce d'une hausse à venir.
Les ménages projetant de réaliser un achat immobilier ont parfois accéléré leur projet pour pouvoir bénéficier des meilleures conditions.
Avec des taux inférieurs à 1% pour les profils les plus favorables, c'était effectivement le moment idéal pour acheter.

Une élection présidentielle

Les élections présidentielles sont des moments particuliers dans un pays. Avant cette élection, les professionnels de l'immobilier se demandaient comment les choses évolueraient.
Car chaque candidat avait son propre programme en la matière, difficile donc d'anticiper les mesures à venir. 

L'élection d'Emmanuel Macron a visiblement rassuré les investisseurs comme l'atteste le président du groupe FEAU, spécialiste de l'immobilier de luxe parisien interrogé par le site Vous Financer.
Il a en effet pu constater un engouement certain après cette élection de la part des investisseurs français, étrangers, mais aussi et surtout des Français vivant à l'étranger (Grande-Bretagne, Suisse, etc.).
Les mesures en faveur de l'investissement et de l'entreprise annoncées ont su inciter les Français vivant à l'étranger à investir à nouveau en France dans une résidence secondaire.
Certains envisageraient même de revenir s'installer dans l'hexagone.

Le retour des investisseurs étrangers

Si l'immobilier ancien a la cote, c'est aussi en raison du retour des investisseurs étrangers.
Quelques Asiatiques fortunés, mais aussi des acquéreurs venus du monde entier, s'intéressent à nouveau à l'immobilier français et notamment l'immobilier de luxe.

Ainsi, toujours selon le président du groupe FEAU, ils représentent 42% des ventes supérieures à 4 millions d'euros, soit une augmentation de 62% en un an.
Cela peut notamment s'expliquer par une accalmie en France en matière d'attentats. Car, depuis 2015, le monde de l'immobilier avait senti une réticence de la part des investisseurs étrangers.

La fin de certaines aides

Enfin, parmi les raisons qui ont incité les acheteurs à investir dans l'immobilier ancien en 2017, citons les mesures prises par le nouveau gouvernement à l'image du recentrage du dispositif Pinel.
Certes, le dispositif est reconduit, mais à partir du 1er janvier 2018 les communes situées en zone B2 ou en zone C qui n'auront pas d'agrément ne pourront faire bénéficier à leurs acheteurs des avantages du dispositif Pinel. Cela a naturellement accéléré les investissements locatifs.
Difficile de dire donc aujourd'hui ce que nous réserve 2018 en matière d'immobilier

La hausse des taux pourrait influer négativement sur le comportement des acquéreurs même si, pour le moment, ceux-ci restent très favorables au regard des taux auxquels on empruntait il y encore quelques années. Il semble ainsi que, malgré tout, l'immobilier ait encore de beaux jours devant lui, surtout si les investisseurs étrangers sont de retour.

A lire également :

Thèmes :

Toute une banque pour votre projet immobilier
Leader Français de la banque de proximité
Premier prêteur de France
2000 Conseillers spécialisés en habitat
Rappel sous 24h ouvrées
Mentions légales
Sous réserve d’acceptation de votre dossier de prêt immobilier par votre Caisse régionale de Crédit Agricole, prêteur. Vous disposez d’un délai de réflexion de 10 jours pour accepter l’offre de prêt. La réalisation de la vente est subordonnée à l’obtention du prêt. Si celui-ci n’est pas obtenu, le vendeur doit vous rembourser les sommes versées.