Actualité

Immobilier : ce qui change en 2019

Publié le 10 avril 2019 à 14h00 - Mis à jour le 12 avril 2019 à 15h26
Immobilier : ce qui change en 2019
2019 est marquée par l'entrée en vigueur de nouvelles mesures. Loi Elan, baisse de la taxe d'habitation, nouveaux dispositifs fiscaux pour l'investissement locatif, prolongation des crédits d'impôt en faveur de la rénovation énergétique, cartes de l'assurance emprunteur rebattues et bien d'autres, découvrez tout ce qu'il faut savoir sur les grands changements de 2019.

La loi Elan

Votée en novembre 2018, la loi Elan, entrée en vigueur dans la foulée, permet aux bailleurs de proposer à leurs locataires des baux “mobilité” : la location d’un bien meublé durant 1 à 10 mois aux personnes en formation, aux étudiants, aux apprentis, stagiaires ou personnes participant à un service civique notamment.

La loi pour l’évolution du logement, de l’aménagement et du numérique promet également de mieux encadrer la location saisonnière en imposant aux loueurs de signaler la location touristique à leur mairie sous peine de recevoir une amende.

2019 a également relancé l’encadrement des loyers initié par la loi Alur en 2014, à la demande des collectivités.

Lancement du dispositif Denormandie

Prévue dans la loi finance 2019, le dispositif Denormandie s’impose comme le digne héritier de la loi Pinel.

S’adressant également aux investisseurs, il se focalise sur l’acquisition de biens anciens à rénover, pour lesquels le montant des travaux se doit de représenter 25% de la valeur du bien.

Il permet d’obtenir une réduction d’impôts allant de 12 à 21% en fonction de la durée de location. Non soumis à la même logique de zonage que le dispositif Pinel, il se concentre sur les logements en centre-ville.

Reconduction du PTZ et du CITE

Censés toucher à leur fin respectivement le 31 décembre 2018 et le 1er janvier 2019, ces deux dispositifs ont été prolongés jusqu’en 2020 pour encourager les travaux de rénovation énergétique.

Ainsi, les foyers entreprenant des travaux en faveur de la performance énergétique de leur logement, tels que l’isolation ou les modes de chauffage, pourront encore bénéficier d’un crédit d’impôt à hauteur de 30% dans le cadre du CITE (Crédit d’Impôt pour la Transition Énergétique) accéder plus facilement au prêt à taux zéro.

Baisse de la taxe d’habitation

Proposition phare du programme présidentiel d’Emmanuel Macron, la suppression de la taxe d’habitation pour 8 foyers sur 10 a déjà été amorcée en 2018 via une réduction de 30% pour une partie des foyers français.

En 2019, la réduction atteint 65% pour ces mêmes foyers, dont les revenus fiscaux ne dépassent pas 27 000€ pour une personne seule, 35 000€ pour une personne avec un enfant et 45 000€ pour un couple, visant la suppression totale en 2020.

L’assurance emprunteur

Des nouveautés vous attendent également du côté de l’assurance emprunteur.

Depuis 2018, les propriétaires ont la possibilité de changer d’assurance tous les ans pour leur prêt immobilier.

Après une année de flou concernant la date prise en compte pour effectuer le changement, la question a été tranchée en fin d’année dernière.

Désormais, c’est la date d’anniversaire de contraction du prêt qui sera pris en compte pour tout changement. En revanche depuis le 1er janvier 2019, les assurances emprunteur sont taxées à 9%.

Pour aller plus loin :

Thèmes :
Toute une banque pour votre projet immobilier
Leader français de la banque de proximité
Premier prêteur de France
2000 Conseillers spécialisés en habitat
Rappel sous 24h ouvrées
Mentions légales
Sous réserve d’acceptation de votre dossier de prêt immobilier par votre Caisse régionale de Crédit Agricole, prêteur. Vous disposez d’un délai de réflexion de 10 jours pour accepter l’offre de prêt. La réalisation de la vente est subordonnée à l’obtention du prêt. Si celui-ci n’est pas obtenu, le vendeur doit vous rembourser les sommes versées.