Immobilier : 76 % des Français privilégient l'achat à la location
Actualité

Immobilier : 76 % des Français privilégient l'achat à la location

Publié le 12/11/19 - Mis à jour le 12/11/19
Immobilier : 76 % des Français privilégient l'achat à la location
Selon un sondage Opinionway pour Artémis Courtage, 76 % des Français préfèrent acheter leur résidence principale. Et pour cause, cela offre de nombreux avantages. Pour autant, tous ne peuvent réaliser ce projet, comme nous allons le découvrir à travers cet article.

Les Français préfèrent devenir propriétaires

Plus de trois Français sur quatre ont une préférence pour l'achat immobilier.

22 % préfèrent la location et 2 % ne se prononcent pas. Il apparaît que ce sont les femmes les plus enclines à acheter leur résidence principale (78 %, contre 75 % pour les hommes).

L'achat est également privilégié par les catégories socioprofessionnelles élevées. Cette fois, 81 % des personnes sondées souhaitent acheter leur résidence principale. 

L'âge impacte également cette volonté d'être propriétaire. 70 % des moins de 34 ans, 77 % des 35-49 ans et 84 % des plus de 65 ans souhaitent devenir propriétaires de leur logement. Ce sondage fait également apparaître que 71 % des Français préfèrent payer un crédit immobilier qu'un loyer.

Pourtant, malgré cette volonté de faire l'achat d'un bien immobilier, d'après ce sondage, tous n'ont pas la possibilité d'accéder à la propriété. 83 % des sondés n'étant pas propriétaires sont freinés par leur situation financière, 65 % par leur situation professionnelle et 60 % par leur âge.

Etre propriétaire de son logement : les avantages

Nous l'avons évoqué, être propriétaire semble, pour les Français, plus intéressant financièrement. En effet, certains estiment qu'il est plus économique de contracter un crédit.

Celui-ci sera remboursé durant 20 ou 25 ans, le loyer sera, quant à lui, payé toute une vie. Finalement, un locataire aura payé bien plus cher qu'un propriétaire.

D'autre part, 88 % des sondés considèrent qu'acheter sa résidence principale est une première étape pour se constituer un patrimoine.

À la fin de leur crédit, non seulement ils seront propriétaires d'un bien immobilier, mais ils auront un reste à vivre plus important qui leur permettra d'envisager un autre achat, pourquoi pas un investissement locatif, ou un placement pour bénéficier d'un capital au moment de la retraite.

C'est aussi un excellent moyen de transmettre un patrimoine à ses enfants et, ainsi, de les mettre à l'abri du besoin. 

Pour 86 % des sondés, acheter sa résidence principale est symbole d'indépendance. Non seulement cela peut correspondre à une indépendance financière à terme, mais l'achat immobilier peut également représenter une certaine liberté.

Lorsque nous achetons un bien immobilier, nous n'avons plus besoin de demander au propriétaire s'il est possible de faire des travaux. Nous n'avons plus la crainte de faire un trou dans un mur en envisageant de le reboucher le jour où nous quitterons le logement.

Des taux avantageux pour faire un crédit immobilier

Aujourd'hui, si les Français sont majoritairement séduits par le fait de devenir propriétaires de leur résidence principale, n'oublions pas que la période est extrêmement favorable.

Les taux sont encore très bas, ce qui permet de réduire ses mensualités et de conserver un reste à vivre plus important, ou d'emprunter plus pour réaliser ses projets.

De plus, les aides de l'Etat, à l'image du prêt à taux zéro, permettent de limiter encore plus le coût du crédit immobilier. Il serait dommage de ne pas profiter de cette situation pour réaliser des économies.

Thèmes :

Toute une banque pour votre projet immobilier
Leader français de la banque de proximité
Premier prêteur de France
2000 Conseillers spécialisés en habitat
Rappel sous 24h ouvrées
Mentions légales
Sous réserve d’acceptation de votre dossier de prêt immobilier par votre Caisse régionale de Crédit Agricole, prêteur. Vous disposez d’un délai de réflexion de 10 jours pour accepter l’offre de prêt. La réalisation de la vente est subordonnée à l’obtention du prêt. Si celui-ci n’est pas obtenu, le vendeur doit vous rembourser les sommes versées.