Actualité

Essayer son logement avant de l’acheter

Publié le 23 janvier 2017 à 17h44 - Mis à jour le 14 mars 2017 à 11h41
Essayer son logement avant de l’acheter
C’est une petite révolution dans le processus d’achat d’un bien immobilier que propose un réseau national d’agences immobilières. Les acquéreurs potentiels peuvent essayer le logement avant de l’acheter. Cet essai consiste à résider quelques heures ou une nuit complète dans le bien immobilier envisagé.

L’achat d’un bien immobilier est un acte important. Le lieu de résidence principale revêt un intérêt particulier pour son propriétaire qui souhaite s’y sentir bien. Le logement est le refuge au quotidien. De plus, il engage financièrement dans la durée. S’agissant d’une dépense consistante, bien souvent un crédit immobilier est souscrit, avec une durée de remboursement de plusieurs années.

Pour un acquéreur, l’acte d’achat se décide la plupart du temps lors de la visite du bien immobilier. Il faut, en ce laps de temps très court, parvenir à se faire une idée de l’habitation. Il faut pouvoir en apprécier les qualités et les défauts en quelques minutes. Il faut également pouvoir s’y projeter jour et nuit, hiver et été. Pas facile, en quelques minutes, de faire le tour de la question. La plupart des acquéreurs multiplient donc les visites pour tenter de ne rien manquer. Malgré cela, difficile de réaliser quel sera son quotidien dans le logement. Après l’installation, apparaissent parfois quelques déconvenues : un voisin bruyant, des prises électriques non reliées à la terre ou autres mauvaises surprises.

En proposant de tester le logement sur une période de 4 à 24 heures, le réseau d’agences immobilières offre la possibilité à l’acquéreur de prendre son temps pour une mise en situation réelle. Ce concept d’essai avant l’achat est déjà très répandu dans d’autres domaines, notamment l’automobile.

Cette approche est, en revanche, plus complexe à mettre en œuvre lorsque le logement à la vente est habité. Le réseau d’agences prend à sa charge les frais d’hébergement des propriétaires, le temps de l’essai. La plupart des essais, depuis la mise en place de ce dispositif, ne dépassent pas quelques heures. Une immersion déjà nettement plus confortable qu’une visite classique de quelques minutes sous les yeux du vendeur ou de tierces personnes intéressées.

Pas question, cependant, de laisser n’importe qui s’installer, même temporairement, dans un logement à la vente. Cet essai est réservé aux acquéreurs potentiels qui ont déjà visité le bien, et dont la capacité d’achat a été vérifiée. Le réseau d’agences, avec cette opération « transparence », espère doper ses ventes. Le délai de réflexion avant de faire une offre pourrait, en effet, être raccourci en permettant à l’acquéreur de lever tous ses doutes lors de la séance d’essai. Une promesse d’achat sur un bien immobilier visité quelques minutes peut être naturellement précédée d’un certain nombre d’hésitations, ce qui engendre un délai de réflexion plus long.

À lire également :

Thèmes :

Toute une banque pour votre projet immobilier
Leader Français de la banque de proximité
Premier prêteur de France
2000 Conseillers spécialisés en habitat
Rappel sous 24h ouvrées
Mentions légales
Sous réserve d’acceptation de votre dossier de prêt immobilier par votre Caisse régionale de Crédit Agricole, prêteur. Vous disposez d’un délai de réflexion de 10 jours pour accepter l’offre de prêt. La réalisation de la vente est subordonnée à l’obtention du prêt. Si celui-ci n’est pas obtenu, le vendeur doit vous rembourser les sommes versées.