Déconfinement : comment vendre votre bien immobilier durant la crise sanitaire actuelle ?
Actualité

Déconfinement : comment vendre votre bien immobilier durant la crise sanitaire actuelle ?

Publié le 08/05/20 - Mis à jour le 08/05/20
Déconfinement : comment vendre votre bien immobilier durant la crise sanitaire actuelle ?
Sans mettre un coup d’arrêt total au marché de l’immobilier, le confinement imposé par la pandémie de Covid-19 l’a tout de même fortement impacté : aucune visite physique possible, retard dans les constructions, allongement des délais de traitement des dossiers, etc. Ceci étant dit, la majorité des acteurs de l’immobilier se sont mobilisés pour assurer une continuité de services et bon nombre de démarches ont été réalisables à distance. Alors, comment faire pour vendre un bien immobilier durant la crise sanitaire actuelle ? Crédit Agricole e-immobilier vous répond.

Préparer la vente : seul ou avec une agence

Que vous décidiez de vendre votre bien immobilier seul, ou de mandater une ou plusieurs agences immobilières qui vous accompagneront dans ce projet, plusieurs démarches sont réalisables dès maintenant :

  • Estimation du prix de votre bien : pour estimer le prix de vente de votre maison ou de votre appartement, vous pouvez utiliser des simulateurs en ligne. Il suffit de remplir un certain nombre de critères relatifs aux prestations du bien (emplacement, superficie, année de construction, etc.) et vous obtenez une première estimation. Vous pouvez également faire appel aux services d’une agence immobilière : face à la situation exceptionnelle que nous vivons, beaucoup ont développé des services d’estimation à distance, basés sur des entretiens téléphoniques, des photos et vidéos, etc.
  • Publication d’une annonce : là aussi, vous pouvez choisir de vous en occuper seul, ou de confier cette démarche à une agence. Il faudra prendre des photos, en valorisant au mieux votre bien, rédiger l’annonce, et la poster sur des sites spécialisés.
  • Organisation des visites : si les visites physiques ne sont toujours pas possibles, les visites virtuelles elles se multiplient. Avec des outils comme FaceTime, What’s App ou Skype, vous pouvez organiser des visites à distance très simplement. Vous pouvez avoir recours à une agence immobilière pour vous guider dans cette démarche, elle saura mettre en avant les atouts de votre bien.
A noter :

parmi les étapes préparatoires à la vente, le vendeur est tenu de réaliser un certain nombre de diagnostics immobiliers obligatoires (amiante, plomb, électricité, assainissement, etc.), qui seront regroupés dans le Dossier de Diagnostic Technique (DDT). Si les diagnostics étaient à l’arrêt depuis le début du confinement, ils devraient pouvoir reprendre sous peu. En effet, les experts de la filière du diagnostic immobilier ont publié le 14 avril 2020 un protocole regroupant un ensemble de mesures sanitaires à respecter pour continuer à réaliser des diagnostics immobiliers. N’hésitez pas à prendre contact avec des diagnostiqueurs pour vous renseigner sur ce qu’il est possible de faire dès maintenant.

Vous hésitez à mandater une agence pour vendre votre bien immobilier ? Découvrez dans notre article les services qu’elles proposent en ces temps de crise et comment elles peuvent vous guider dans votre projet de transaction immobilière.

Conclure la vente : signature du compromis de vente et de l’acte de vente à distance

Les signatures 100 % à distance ont mis un peu de temps à se mettre en place, mais depuis le décret n° 2020-395 du 3 avril 2020, il est possible de signer les actes notariés sans se déplacer dans les études, ni devoir donner procuration à un tiers qui signerait l’acte à votre place dans les locaux du notaire.

A noter :

cette mesure concerne les ventes dans le neuf et dans l’ancien, et prendra fin 1 mois après la fin de l’état d’urgence sanitaire.

Il est donc possible de finaliser une transaction immobilière en signant électroniquement des compromis de vente et des actes de vente. L’acheteur et le vendeur n’ont pas besoin d’être présents physiquement dans l’étude notariale. Des rendez-vous peuvent s’organiser sous forme de conférences téléphoniques ou d’appels en visio-conférence pour procéder à la lecture des actes et répondre aux éventuelles questions des deux parties. 

Bon à savoir :

vos acheteurs potentiels peuvent toujours obtenir leur financement durant l’état d’urgence sanitaire puisque les conseillers bancaires ont continué à travaillé à distance et font leur maximum pour faire avancer les dossiers de prêts immobiliers dans les conditions particulières de la crise sanitaire actuelle. En temps normal, les compromis de vente prévoient la suspension de la vente en cas de non-obtention du prêt dans un délai de 30 à 45 jours après la signature de l’acte. Au vu des circonstances, vous pouvez décider d’un commun accord de rallonger ce délai pour tenir compte des réalités actuelles d’une économie qui tourne au ralenti (en n’oubliant pas de valider cette option auprès de votre notaire).

Les seuls points restant encore réellement bloquants à l’heure actuelle sont la remise des clés et le déménagement. En effet, les rencontres physiques sont pour le moment toujours impossibles, et les déménagements réservés aux cas d’extrême urgence, il faudra faire preuve d’un peu de patience, ce qui devrait vite arriver dans les prochains jours.

Thèmes :

Toute une banque pour votre projet immobilier
Leader français de la banque de proximité
Premier prêteur de France
2000 Conseillers spécialisés en habitat
Rappel sous 24h ouvrées
Mentions légales
Sous réserve d’acceptation de votre dossier de prêt immobilier par votre Caisse régionale de Crédit Agricole, prêteur. Vous disposez d’un délai de réflexion de 10 jours pour accepter l’offre de prêt. La réalisation de la vente est subordonnée à l’obtention du prêt. Si celui-ci n’est pas obtenu, le vendeur doit vous rembourser les sommes versées.