Actualité

94 % des investisseurs satisfaits de leur placement

Publié le 23 novembre 2017 à 17h48
94 % des investisseurs satisfaits de leur placement
Bonne nouvelle : les investisseurs immobiliers se disent presque tous satisfaits de leur placement dans le locatif ! Selon une enquête du Crédit Foncier, leur taux de satisfaction s’élève à 94 % et la plupart d’entre eux se verraient bien poursuivre leur stratégie d’investissement immobilier. Focus.

Des investisseurs immobiliers satisfaits de leur choix de placement

Le Crédit Foncier a interrogé 2 700 investisseurs ayant acheté un bien immobilier au cours du premier semestre 2017. 36 % d’entre eux se disent très satisfaits de leur investissement et 58 % assez satisfaits. Fixée à 94 %, la satisfaction globale des investisseurs fonciers progresse ainsi de 20 points par rapport à 2014 ! Cette amélioration est encore plus forte si nous la comparons aux années précédentes. En 2013, deux tiers seulement des propriétaires exprimaient leur contentement au sujet de leur placement.

Avec un tel niveau d’épanouissement, il n’est pas étonnant que 47 % des primo-investisseurs souhaitent poursuivre leurs opérations de placement dans l’immobilier locatif. Cette envie concernerait même jusqu’à 68 % des investisseurs chevronnés !

Les freins à un nouvel investissement immobilier

De facto, l’étude nous indique que les investisseurs immobiliers aimeraient renouveler leurs placements dans la pierre, s’ils en avaient l’opportunité.

Toutefois, le désir d’accumuler plusieurs investissements se confronte à des freins. Assez naturellement, le premier d’entre eux n’est autre que le montant nécessaire à l’acquisition d’un second bien immobilier destiné à la location. La peur de s’endetter arrive également en tête des obstacles (dans 28 % des cas). Enfin, malgré les avantages fiscaux type Pinel ou Censi-Bouvard, la fiscalité trop lourde a tendance à faire reculer les investisseurs (pour 17 % d’entre eux), tout comme l’instabilité des mesures fiscales (pour 14 % des sondés).

En revanche, les craintes liées aux risques de l’investissement immobilier en tant que tel sont plutôt faibles. La perspective d’un locataire mauvais payeur ou d’une longue vacance locative n’effraie respectivement que 6 % et 8 % des investisseurs. Ce sont donc bien les prix de l’immobilier, la peur de l’endettement et la fiscalité qui empêchent les propriétaires de poursuivre leurs investissements.

À lire également :

Thèmes :

Toute une banque pour votre projet immobilier
Leader Français de la banque de proximité
Premier prêteur de France
2000 Conseillers spécialisés en habitat
Rappel sous 24h ouvrées
Mentions légales
Sous réserve d’acceptation de votre dossier de prêt immobilier par votre Caisse régionale de Crédit Agricole, prêteur. Vous disposez d’un délai de réflexion de 10 jours pour accepter l’offre de prêt. La réalisation de la vente est subordonnée à l’obtention du prêt. Si celui-ci n’est pas obtenu, le vendeur doit vous rembourser les sommes versées.