Actualité

10 000 logements vont être construits sur les plateaux d'Angers

Publié le 20 mai 2015 à 04h27 - Mis à jour le 3 mars 2017 à 17h06
10 000 logements vont être construits sur les plateaux d'Angers
La métropole angevine fait face à une demande sans cesse croissante de logements avec une population en augmentation. Pour répondre aux besoins, elle s'est engagée dans un gigantesque projet urbain sur le plateau Mayenne/Capucins, à cheval sur les communes d'Angers et d'Avrillé.

10 000 logements de plus sur le plateau Mayenne/Capucins

Le programme se déroule sur un immense territoire de plus de 200 hectares situé au nord d'Angers, composé jusqu'alors de terres agricoles, de friches industrielles et de l'ancien aérodrome d'Angers-Avrillé (démantelé et transféré en 1998). Cet espace, qui s'inscrit dans la continuité directe de l'aire urbaine, constitue la dernière réserve foncière d'envergure de l'agglomération. Accroître la densité dans cette zone permettra de créer un nouveau pan de ville, sans pour autant poursuivre l'étalement de la métropole. En tout, ce sont près de 10 000 logements qui vont être construits de part et d'autre de l'autoroute A11 sur deux zones d'aménagement concerté (ZAC) : le Plateau des Capucins et le Plateau de la Mayenne. De quoi accueillir plus de 20 000 habitants supplémentaires ! Les premières livraisons ont déjà commencé, et vont se poursuivre sur une petite vingtaine d'années. Autant dire que l’investissement immobilier va être largement favorisé dans ce secteur pendant de nombreuses années.

Le programme prévoit la construction de logements durables

Les futurs immeubles d'habitation, de toutes formes et de toutes tailles, disposeront d'une architecture contemporaine et seront, bien sûr, respectueux de l'environnement. A ce titre, l'énergie consommée sur place sera alimentée en partie par une chaufferie à bois collective et des panneaux solaires installés sur les toits. Dans cet espace urbain, la verdure sera omniprésente et couvrira à terme 1/3 de la surface. Notamment au travers des « lanières vertes », c’est à dire de vastes espaces verts publics traversant le plateau de part en part et dont le rôle sera d'assurer une liaison paysagère et biologique entre la ville et les sites naturels protégés voisins. Le tramway constituera par ailleurs la colonne vertébrale du projet, puisqu'une ligne va irriguer l'ensemble du quartier et le relier au centre-ville. Six stations seront créées à proximité des principales zones d'habitat et des grands équipements, à commencer par le parc végétal Terra Botanica et le nouveau complexe aqualudique.

Ce projet immobilier à Angers s'adresse aussi aux entreprises

Construire un nouveau quartier à Angers ne peut toutefois pas se limiter à bâtir des logements. Il est également prévu d’intégrer tous les services indispensables à la vie en société : établissements scolaires, équipements sportifs, activités économiques, centres de loisirs, résidences pour personnes âgées, etc. De nombreuses zones seront réservées aux commerces de proximité qui trouveront idéalement leur place dans les rez-de-chaussée des immeubles, sur les places publiques et le long des principaux axes de déplacement. Pour finir, des espaces de bureaux seront proposés aux entreprises dans les secteurs Port Meslet et Pelluau afin de favoriser la création d'emplois sur place. Autant de raisons qui font que l’investissement immobilier devrait se révéler très rentable dans ce secteur.

Vous souhaitez investir dans l'immobilier à Angers ? Rendez-vous sur la calculette crédit immobilier.

Thèmes :

Toute une banque pour votre projet immobilier
Leader Français de la banque de proximité
Premier prêteur de France
2000 Conseillers spécialisés en habitat
Rappel sous 24h ouvrées
Mentions légales
Sous réserve d’acceptation de votre dossier de prêt immobilier par votre Caisse régionale de Crédit Agricole, prêteur. Vous disposez d’un délai de réflexion de 10 jours pour accepter l’offre de prêt. La réalisation de la vente est subordonnée à l’obtention du prêt. Si celui-ci n’est pas obtenu, le vendeur doit vous rembourser les sommes versées.