Actualité

Sécurisation des loyers : bientôt un nouveau dispositif

Publié le 19 mai 2015 à 21h56 - Mis à jour le 30 novembre 2017 à 16h46
Sécurisation des loyers : bientôt un nouveau dispositif

Mesure phare de la loi Alur, la garantie universelle des loyers ou GUL, semble bel et bien abandonnée au profit d’une nouvelle garantie portée par UESL-Action-Logement. En effet, l’État et l’UESL-Action-Logement, ont signé le 2 décembre 2014, une convention destinée à mettre en place un nouveau dispositif de sécurisation des loyers.

Ce dernier permettra aux salariés titulaires d’un contrat de travail précaire (contrat à durée déterminée, intérim ou encore CDI en cours de période d’essai) ainsi qu’à l’ensemble des jeunes salariés de moins de 30 ans (en situation précaire ou non), de bénéficier d’une garantie remboursable couvrant le paiement du loyer et des charges locatives.

Le montant du loyer pris en charge ne devra pas excéder un plafond qui reste à définir. L’entrée en vigueur de cette nouvelle assurance dont le fonctionnement reste à préciser, devrait intervenir, au plus tard, le 1er janvier 2016.

En savoir plus :

Thèmes :

Toute une banque pour votre projet immobilier
Leader Français de la banque de proximité
Premier prêteur de France
2000 Conseillers spécialisés en habitat
Rappel sous 24h ouvrées
Mentions légales
Sous réserve d’acceptation de votre dossier de prêt immobilier par votre Caisse régionale de Crédit Agricole, prêteur. Vous disposez d’un délai de réflexion de 10 jours pour accepter l’offre de prêt. La réalisation de la vente est subordonnée à l’obtention du prêt. Si celui-ci n’est pas obtenu, le vendeur doit vous rembourser les sommes versées.