Actualité

Le dispositif PINEL prolongé jusque fin 2017

Publié le 6 juin 2016 à 09h53
Le dispositif PINEL prolongé jusque fin 2017
Le dispositif PINEL, destiné aux investisseurs locatifs, devait se terminer à la fin de l’année 2016. Le Gouvernement vient de décider de le prolonger d’un an, jusqu’à la fin de l’année 2017. Avec son avantage fiscal, permettant de déduire une partie de l’achat immobilier de son impôt sur le revenu, le dispositif PINEL a séduit un certain nombre d’investisseurs.

C’est l’achat dans le neuf qui est visé par ce dispositif. Les promoteurs immobiliers ont d’ailleurs salué à plusieurs reprises son impact positif dans la construction de nouveaux logements. La Fédération des Promoteurs Immobiliers estime pour sa part que le dispositif PINEL est à l’origine de près de la moitié des achats dans le neuf, un chiffre en hausse de 13% sur le 1er trimestre 2016.

Le vendredi 8 avril, c’est le Président de la République qui a annoncé sa prolongation d’un an. Les modalités ne sont pas encore connues. Début 2016, le dispositif PINEL avait été reconduit avec les mêmes modalités de déduction qu’en 2015.

Pour rappel, le dispositif PINEL permet à un investisseur d’acheter un bien immobilier afin de le mettre en location tout en déduisant une partie du prix d’achat de son imposition sur le revenu. En fonction de la durée d’engagement du propriétaire à la mise en location, 6, 9 ou 12 ans,  le montant de cette déduction fiscale varie de 12% à 21%. La mise en location des logements doit se faire selon des loyers qui ne doivent pas excéder des plafonds fixés.

Les investisseurs immobiliers disposent donc d’une prolongation pour trouver le bien immobilier à acheter et profiter de ce dispositif.

À lire également :

Thèmes :

Toute une banque pour votre projet immobilier
Leader Français de la banque de proximité
Premier prêteur de France
2000 Conseillers spécialisés en habitat
Rappel sous 24h ouvrées
Mentions légales
Sous réserve d’acceptation de votre dossier de prêt immobilier par votre Caisse régionale de Crédit Agricole, prêteur. Vous disposez d’un délai de réflexion de 10 jours pour accepter l’offre de prêt. La réalisation de la vente est subordonnée à l’obtention du prêt. Si celui-ci n’est pas obtenu, le vendeur doit vous rembourser les sommes versées.