Actualité

L’architecture bioclimatique offre un confort naturel pour votre logement

Publié le 27 novembre 2017 à 13h47 - Mis à jour le 29 novembre 2017 à 12h28
L’architecture bioclimatique offre un confort naturel pour votre logement
Construire un bâtiment sans climatisation ou système de chauffage surdimensionné ? C’est possible, à condition de prendre en compte son environnement grâce à l’architecture bioclimatique.L’environnement diffère en fonction du lieu choisi pour la construction d’un bâtiment. Celui-ci peut être édifié en bord de mer, dans la montagne ou au cœur d’une zone forestière. Quel que soit l’écosystème concerné, il apporte certains avantages et inconvénients spécifiques qui doivent être pris en compte afin d’en tirer profit au maximum. C’est ce qu’on appelle l’architecture bioclimatique qui permet de réduire le recours à des dispositifs artificiels comme des systèmes de chauffage trop gourmands ou des appareils de production d’air climatisé.

Architecture bioclimatique : adapter sa construction à son environnement

La nature est riche en ressources, y compris lorsqu’il s’agit de bâtir un logement. Par exemple, un ensoleillement maîtrisé contribue à diminuer les besoins en chauffage, tandis que la présence d’une végétation dense permet de compenser des températures élevées. D’autres méthodes permettent de tirer parti des bienfaits du terrain comme les puits canadiens qui captent la chaleur naturelle venue du sous-sol ou les systèmes de stockage d’air frais pour refroidir un logement durant les chaudes journées.

En outre, l’écosystème offre des matériaux de construction naturels, qu’on dit « bio-sourcés ». Ainsi, en montagne et dans les zones rocheuses, il n’est pas rare de voir des logements édifiés en pierres naturelles ; autour des forêts, les chalets et autres habitations à ossature de bois sont fréquents. Toutes ces techniques ont un nom : l’architecture bioclimatique - ou comment puiser dans les avantages de la nature pour optimiser son logement.

Ajouter une touche de nature dans son projet de construction

De fait, le cœur de l’architecture bioclimatique réside dans le principe suivant : l’édification ou la réfection d’un bien immobilier doit tenir compte de l’environnement immédiat.
Cette perspective offre de nombreuses possibilités d’optimiser l’habitation :

  • Économiser sur l’installation d’équipements climatiques onéreux ;

  • Réduire les coûts liés à l’entretien et aux besoins en énergie ;

  • Améliorer la pérennité du logement en limitant les risques relatifs aux dégradations (par exemple en choisissant un terrain stable ou en orientant le bâtiment pour restreindre l’impact du vent).

De sorte que construire ou rénover un bâti en vertu des principes de l’architecture bioclimatique permet d’optimiser son projet immobilier. Et cela, tant du point de vue économique qu’au niveau du confort !

Prendre en compte la puissance de la nature

Si l’environnement ne propose pas d’atouts innés, il est également possible de forcer un peu la nature. L’architecture bioclimatique consiste aussi à donner un coup de pouce à l’écosystème plantant des arbres ou en végétalisant un toit/un mur afin d’améliorer l’isolation du bâti.

Pour autant, adopter l’architecture bioclimatique ne signifie pas ignorer les risques. La nature est puissante et ses manifestations peuvent occasionner des dégâts importants en fonction du territoire. En bord de mer, les embruns d’eau salée parviennent à dégrader les murs des habitations. Dans les zones sujettes au vent, l’érosion grignote tout doucement le terrain et contribue à le fragiliser - quant à la nature du sol, elle peut influencer le mode de construction, en fonction des risques de mouvement de terrain ou d’inondation.

La construction durable impose donc de prendre des précautions. C’est à ce prix que l’architecture bioclimatique donne ses meilleurs résultats, à travers une harmonie retrouvée entre les édifices humains et l’environnement naturel.

À lire également :

Thèmes :

Toute une banque pour votre projet immobilier
Leader Français de la banque de proximité
Premier prêteur de France
2000 Conseillers spécialisés en habitat
Rappel sous 24h ouvrées
Mentions légales
Sous réserve d’acceptation de votre dossier de prêt immobilier par votre Caisse régionale de Crédit Agricole, prêteur. Vous disposez d’un délai de réflexion de 10 jours pour accepter l’offre de prêt. La réalisation de la vente est subordonnée à l’obtention du prêt. Si celui-ci n’est pas obtenu, le vendeur doit vous rembourser les sommes versées.