Actualité

Andrézieux-Bouthéon n'a rien à envier à Saint-Etienne !

Publié le 2 janvier 2018 à 09h22 - Mis à jour le 11 janvier 2018 à 11h55
Andrézieux-Bouthéon n'a rien à envier à Saint-Etienne !
Certes, Andrézieux-Bouthéon n’a ni la population ni l’aura nationale de sa voisine stéphanoise. Commune d’à peine 10 000 habitants située à une quinzaine de kilomètres de la préfecture de la Loire, elle exerce pourtant un fort pouvoir d’attraction grâce à ses nombreuses infrastructures, dont deux gares, une autoroute et un aéroport. Un dynamisme qui se ressent jusque dans le marché de l’immobilier d’Andrézieux-Bouthéon.

Une accessibilité de choix

En 1965, les communes d’Andrézieux et de Bouthéon décident de fusionner pour ne former plus qu’une seule entité.
Cette fusion donne un nouvel élan à ce territoire qui ne manque pas d’atouts.
Sa proximité avec Saint-Etienne, n’y est pas pour rien.
De nombreux travailleurs stéphanois sont ainsi enclins à emménager dans la commune pour profiter d’un cadre de vie plus calme.
Cet effet est accentué par la richesse du réseau de transports de la commune.
Celle-ci dispose de deux gares, celle d’Andrézieux et celle de Bouthéon : la gare de La Terrasse à Saint-Etienne est à moins de 10 minutes.
L’autoroute A72, permettant de relier rapidement Saint-Etienne, mais aussi Roanne, Clermont-Ferrand et Lyon est également un plus, tout comme la présence sur son territoire de l’aéroport de l’agglomération stéphanoise.

Un dynamisme économique étonnant

La commune a fait de sa (petite) taille une force. La cité forézienne est en effet suffisamment importante – et proche de l’agglomération stéphanoise – pour abriter de nombreuses enseignes commerciales (plus de 600), sans souffrir des contraintes inhérentes aux grandes villes.
Un nouveau centre commercial est d’ailleurs attendu sur le parc de la Gouyonnière courant 2018.

La richesse d’Andrézieux-Bouthéon, c’est aussi son économie locale particulièrement dynamique. Industrie (Continental, HEF), agro-alimentaire (Brioche Pasquier, Maison du Café), télécoms (Setelen), logistique (Groupe Casino), médias (TL7) : nous y recensons près d'un millier d’entreprises.

Ses habitants apprécient aussi son fort taux d’équipement : médiathèque, centre nautique, base de loisirs sur les bords de Loire... sans compter son stade de 5000 places et son palais des sports de 2700 places.

L’immobilier à Andrézieux se porte bien

Logiquement, le marché de l’immobilier d’Andrézieux-Bouthéon est très attractif au sein de l’aire urbaine stéphanoise.
De la grande maison bourgeoise aux logements sociaux, en passant par les lotissements, la gamme de biens à acquérir ou à louer est vaste et le taux d’occupation très important.
Pour les promoteurs immobiliers, investir à Andrézieux-Bouthéon ne s’apparente donc pas à un risque, d’autant que le prix de l’immobilier demeure très abordable par rapport à la moyenne nationale. A l’achat, il faut ainsi compter environ 1 750 euros/m2 pour une maison et 1 450 euros/m2 pour un appartement.

Et la commune n’a pas fini de se développer, à l’image du récent aménagement de la ZAC des Terrasses, située à proximité du centre-ville et où 350 nouveaux logements collectifs verront le jour.

A lire également :

Thèmes :

Toute une banque pour votre projet immobilier
Leader Français de la banque de proximité
Premier prêteur de France
2000 Conseillers spécialisés en habitat
Rappel sous 24h ouvrées
Mentions légales
Sous réserve d’acceptation de votre dossier de prêt immobilier par votre Caisse régionale de Crédit Agricole, prêteur. Vous disposez d’un délai de réflexion de 10 jours pour accepter l’offre de prêt. La réalisation de la vente est subordonnée à l’obtention du prêt. Si celui-ci n’est pas obtenu, le vendeur doit vous rembourser les sommes versées.