Conseil

Vendre avant d'acheter : les avantages

Publié le 16 juin 2015 à 19h49 - Mis à jour le 25 mars 2016 à 13h46
Vendre avant d'acheter : les avantages
Vous êtes déjà propriétaire de votre logement et envisagez de le vendre avant de vous mettre en quête d’un nouveau bien ? Dans un marché immobilier plutôt calme, cette option offre de nombreux avantages.

Une solution qui permet de gagner en tranquillité d'esprit…

Prêts relais, charges (taxe foncière, charges de copropriété...), se retrouver à la tête de deux biens immobiliers peut vite se révéler coûteux et....anxiogène !
Si votre nouveau logement n’est pas disponible lorsque vous quittez l'ancien, vous devrez vous installer quelques mois en location ou vous faire héberger chez des proches. Certes, cela occasionnera des frais (honoraires d'agences, garde-meubles) mais vous pourrez les anticiper en prévoyant suffisamment tôt une solution d’hébergement temporaire.

Toutefois, pour éviter d’emménager dans un logement de manière temporaire, il existe une alternative : il est parfois possible d’éviter cette étape en négociant avec votre acheteur un délai supérieur aux trois ou quatre mois habituels entre la signature de la promesse de vente (compromis ou avant-contrat) et celle de l’acte de vente définitif.  Vous pourrez ainsi acheter en toute quiétude, sans vous précipiter, par défaut, sur un bien qui ne vous correspond pas entièrement.

…et qui vous laisse le temps de vendre au juste prix

Si vous ou votre agence tardiez à trouver des acheteurs potentiels, pressé par l’échéance d’un crédit-relais, vous pourriez être tenté, pour limiter les frais de brader votre bien. Si, au contraire, vous disposez de temps, vous vendrez au juste prix, sans précipitation.

Vendre avant d’acheter c’est connaître exactement le budget dont vous disposez

Vous pouvez limiter les négociations des acheteurs potentiels en respectant quelques règles de bon sens, comme évaluer votre logement  à son juste prix et préparer soigneusement les visites. Mais, malgré cela, vous ne pouvez être certain de la somme exacte dont vous bénéficierez grâce à la vente de votre bien : vendre avant d'acheter vous permettra de connaître avec exactitude le budget que vous pourrez consacrer à votre nouvelle acquisition.
Enfin, lorsque vous serez en quête de votre nouveau bien, vous disposerez certainement d'un apport issu de la vente de votre premier bien. Ceci rendra votre dossier plus solide et facilitera votre recherche de financement.

Une alternative : faire coïncider la vente de l’ancien bien avec l’achat du nouveau bien !

Signer la vente de l’ancien bien et l’achat du nouveau bien dans la même journée, voici le scénario idéal qui lèvera tous les freins à votre achat-revente. Cette alternative permet d’encaisser le montant de la vente du premier bien avant de le dépenser, dans la même journée, pour l’achat du second. Ce scénario nécessite anticipation et bonne entente avec acheteur(s), vendeur(s) et agent(s) immobilier. Par ailleurs, cette démarche n’est envisageable que si les deux compromis de vente sont signés à la même période (jusqu’à quelques semaines d’intervalle).

© Uni éditions – MIG – décembre 2014

Thèmes :

Toute une banque pour votre projet immobilier
Leader Français de la banque de proximité
Premier prêteur de France
2000 Conseillers spécialisés en habitat
Rappel sous 24h ouvrées
Mentions légales
Sous réserve d’acceptation de votre dossier de prêt immobilier par votre Caisse régionale de Crédit Agricole, prêteur. Vous disposez d’un délai de réflexion de 10 jours pour accepter l’offre de prêt. La réalisation de la vente est subordonnée à l’obtention du prêt. Si celui-ci n’est pas obtenu, le vendeur doit vous rembourser les sommes versées.