Actualité

Se chauffer à l’informatique

Publié le 25 juillet 2016 à 08h57 - Mis à jour le 2 mars 2017 à 15h47
Se chauffer à l’informatique
L’informatique consomme de plus en plus d’énergie. La restitution de la chaleur des équipements est un axe en développement pour rééquilibrer ce bilan énergétique.

Pour le fonctionnement de tout appareil informatique, notamment les ordinateurs et les serveurs, il faut une quantité d’électricité très importante. La tour d’ordinateur personnel ou le pc portable illustrent parfaitement ce mécanisme qu’il faut transposable à plus grande échelle. Pour que votre ordinateur soit performant, il faut que ses composants tournent à plein régime. Le résultat est que l’appareil chauffe, et qu’il doit être refroidi, grâce notamment à un ventilateur intégré.

De plus en plus, les entreprises et particuliers accèdent à des services en ligne, sans installer de logiciel sur leur ordinateur. Ces services sont hébergés dans des data centers. Un data center est une installation industrielle qui compte souvent plusieurs milliers de serveurs informatiques. Ce type d’infrastructure consomme énormément d’énergie et produit une grande quantité de chaleur. La consommation mondiale des data centers représente environ 2% de la consommation totale d’électricité dans le monde. La France, avec plus d’une centaine de data centers, est le quatrième pays au monde sur ce marché.

Plusieurs initiatives cherchent à récupérer et à valoriser cette énergie.

En Seine-et-Marne, une piscine est par exemple chauffée par le data center d’une banque. La proximité géographique d’installations nécessitant d’un côté du froid, et de l’autre de la chaleur, permet plus facilement ces transferts d’énergie. Ce principe a été appliqué au sein d’un même bâtiment d’une université de Lyon. La salle informatique permet de chauffer l’eau des douches du gymnase.

Au-delà de ces applications collectives, une start-up a décliné une approche plus individuelle. Elle a créé des radiateurs qui sont, en réalité, des serveurs informatiques. Elle vend ces serveurs comme des radiateurs et fournit ensuite le chauffage gratuitement. En échange, les radiateurs servent de mini data center. Dans votre salon, suspendu au mur, transitent donc des données informatiques, cryptées pour des raisons de sécurité. Des processeurs informatiques puissants turbinent au milieu de votre habitation et chauffent cette dernière. Près de 350 radiateurs-serveurs équiperont une cinquantaine de logements sociaux en Gironde en 2017.

L’informatique, secteur particulièrement énergivore, est capable de devenir un facteur de performance énergétique. En raison du contexte économique, qui incite à réaliser des économies, et du contexte énergétique qui incite à la performance, la valorisation de la chaleur informatique est en train de devenir un des outils de l’amélioration du bilan énergétique.

À lire également :

Thèmes :

Toute une banque pour votre projet immobilier
Leader Français de la banque de proximité
Premier prêteur de France
2000 Conseillers spécialisés en habitat
Rappel sous 24h ouvrées
Mentions légales
Sous réserve d’acceptation de votre dossier de prêt immobilier par votre Caisse régionale de Crédit Agricole, prêteur. Vous disposez d’un délai de réflexion de 10 jours pour accepter l’offre de prêt. La réalisation de la vente est subordonnée à l’obtention du prêt. Si celui-ci n’est pas obtenu, le vendeur doit vous rembourser les sommes versées.