Actualité

Romainville attend sa green tower

Publié le 7 septembre 2017 à 15h39 - Mis à jour le 7 septembre 2017 à 15h41
Romainville attend sa green tower
A l’heure où architectes et ingénieurs doivent répondre à des critères écologiques lors de la conception puis de la construction de nouveaux bâtiments, en Seine-Saint-Denis, une initiative originale sera inaugurée à l’horizon 2018. A Romainville, commune de banlieue parisienne comptant plus de 25 000 habitants, une tour maraîchère de six étages va être érigée. A l’intérieur, pousseront toutes sortes de légumes bio. L’objectif de la mairie est d’implanter un peu de campagne dans une zone urbaine et permettre aux riverains de s’alimenter plus sainement avec des produits locaux.

Une tour pour faire pousser des légumes

Dans les pays anglo-saxons, on les appelle les « green towers ». Ces tours de plusieurs étages permettent de faire pousser fruits et légumes, une sorte de potager à la verticale. Ce système existe déjà à New York ou à Singapour, deux villes où les périmètres non construits se font de plus en plus rares. Lorsqu’elle avait évoqué son projet, la mairie de Romainville avait insisté sur le fait que cette tour permettrait aux habitants de la commune de renouer avec l’activité maraîchère qui y était très présente par le passé.

Au total, plus de 1000 m2 d’espaces cultivables devraient ainsi être construits d’ici fin 2018 au cœur de la cité Marcel Cachin : ils accueilleront des bacs destinés aux différentes plantations. Selon les calculs des spécialistes, cette tour pourrait permettre de produire 11 000 kilos de fruits et légumes chaque année. Au rez-de-chaussée, les passants pourront s’arrêter pour y faire leurs emplettes. Ce projet s’inscrit dans une logique de réhabilitation globale de la ville.

Un nouveau marché couvert depuis octobre 2016

Avant de s’attaquer aux plantations, la municipalité avait pris soin de réaménager les lieux où fruits et légumes pourraient être vendus. D’abord, l’ancienne halle du marché située sur la place du 19 mars 1962 est en cours de reconversion pour accueillir un bâtiment de huit étages qui abritera 129 logements.

En parallèle, un autre marché couvert a ainsi été inauguré en octobre 2016 sur la même place : ouvert les mardis, vendredis et dimanches de 8 à 13 heures, ce nouvel espace de presque 1100 m2 héberge les mêmes commerçants que ceux de l’ancien marché : on y trouve de la viande, du poisson, du fromage ainsi que des fruits et légumes.

Une ville attractive aux loyers bon marché

Ces nouveaux projets d’avenir ont pour but de rendre la ville plus vivable et de permettre aux Romainvillois d’y être acteurs de leur quotidien. La commune veut montrer qu’elle est un bon compromis entre la vie citadine et la campagne pour ceux qui sont fatigués du rythme des grandes villes sans pour autant souhaiter s’en éloigner définitivement.
Plusieurs projets de construction ou de réhabilitation de logements ont ainsi été menés ces dernières années pour accueillir ceux qui souhaitent franchir le périphérique. A l’heure actuelle, le marché immobilier de Romainville demeure parmi les moins chers de la petite couronne : si l’on trouve des 70 m2 à partir de 300 000 euros dans les résidences les plus modernes, un logement de 80 m2 coûtera environ 200 000 euros dans les quartiers plus anciens.

Thèmes :

Toute une banque pour votre projet immobilier
Leader Français de la banque de proximité
Premier prêteur de France
2000 Conseillers spécialisés en habitat
Rappel sous 24h ouvrées
Mentions légales
Sous réserve d’acceptation de votre dossier de prêt immobilier par votre Caisse régionale de Crédit Agricole, prêteur. Vous disposez d’un délai de réflexion de 10 jours pour accepter l’offre de prêt. La réalisation de la vente est subordonnée à l’obtention du prêt. Si celui-ci n’est pas obtenu, le vendeur doit vous rembourser les sommes versées.