Lutte des étudiants contre précarité énergétique
Contenu archivé
Actualité Il y a 3 ans 2 min

Des étudiants pour lutter contre la précarité énergétique

La précarité énergétique touche de plus en plus de ménages. Acteurs de la construction de demain, les étudiants de l’École des Mines de Douai y sont sensibles et ont lancé une initiative sociale. Ils ont décidé d’offrir leurs compétences et leurs conseils gratuitement aux ménages, afin de leur permettre de réaliser des économies d’énergie.

La région du Nord, en raison de son climat, est particulièrement touchée par la précarité énergétique. Un ménage sur cinq doit effectivement faire face à ce genre de difficultés. Les constructions énergivores contribuent également à cette situation. Près de 70% des logements de cette région sont, en effet, classés dans les catégories les moins performantes du point de vue énergétique. Un ménage est considéré en situation de précarité énergétique dès lors que ses dépenses d’énergie représentent plus de 10% de ses revenus.

Des étudiants ingénieurs conseillent gratuitement les ménages

L'École des Mines de Douai a lancé un programme afin que ses étudiants, qui apprennent notamment les techniques de la construction, se confrontent à la réalité du terrain et à des situations sociales en lutte avec la précarité énergétique. Les étudiants visitent des ménages précaires, établissent des diagnostics et proposent des solutions d'amélioration de la performance énergétique qui peuvent être mises en œuvre facilement.

Forts de cette expérience humaine et de terrain, les étudiants devraient disposer d’une sensibilité particulière dans leurs futures fonctions professionnelles. La performance énergétique est une problématique qui touche fortement les consommateurs, mais aussi les acquéreurs de biens immobiliers. Cette expérience devrait sensibiliser les jeunes ingénieurs à la dimension énergétique, quel que soit leur futur domaine d’intervention.

L’économie d’énergie accessible à tous

Des solutions abordables existent pour limiter le coût de l’énergie. Certains aménagements bon marché peuvent être réalisés, qui ne nécessitent pas d’entamer des travaux d’isolation ou de couverture, lesquels exigent dès le départ plusieurs milliers d’euros. Le remplacement des appareils de chauffage et l'installation d’un programmateur suffisent déjà à abaisser le coût du chauffage et à maîtriser sa consommation d’énergie. Le chauffage reste le principal poste de dépense énergétique. La production de chaleur est, en effet, bien plus coûteuse que la consommation des luminaires ou des appareils électroménagers.

À lire également :

Vous souhaitez aller plus loin ?

Réalisez gratuitement et sans engagement, une étude personnalisée de votre prêt immobilier et bénéficiez d’un suivi individualisé avec un conseiller.

COMMENCER MON ETUDE
Crédit Agricole 1er prêteur de France
Crédit agricole
1er prêteur de France
1 emprunteur sur 4 a choisi le Crédit Agricole pour l’accompagner dans
son projet immobilier
Un réseau d’agence bancaires de proximité
Un service personnalisé
et sur mesure
Un réseau d’agences bancaires de proximité présent sur tout le territoire et plus de 2000 conseillers
à votre écoute
Une souplesse dans le remboursement de vos mensualités
Un maximum de souplesse
pour vos remboursements*
Modulation de vos mensualités
(à la baisse ou à la hausse), pause d’une mensualité et suspension de mensualités jusqu’à 6 mois
Ce site n'est pas optimisé pour Internet Explorer.
Veuillez poursuivre votre navigation sur un autre navigateur.
Bénéficiez gratuitement et sans engagement, d'une étude personnalisée de votre prêt immobilier !
Commencer mon étude