PTZ 2020 : un prêt à taux zéro resserré
Actualité

PTZ 2020 : un prêt à taux zéro resserré

Publié le 27/09/19 - Mis à jour le 04/10/19
PTZ 2020 : un prêt à taux zéro resserré
Le prêt à taux zéro est une aide à l’acquisition pour les primo accédants. Il s’agit d’un dispositif réglementé par l’État prorogé jusqu’en 2021. Pour autant, le PTZ 2020 va concerner moins de projets immobiliers dans le neuf, mieux vaut acheter avant le 31 décembre 2019 pour profiter au maximum de cet avantage.

Retour sur le PTZ 2019

Pour bien comprendre les différences fondamentales entre le PTZ 2019 et le PTZ 2020, revenons sur le fonctionnement de ce prêt à taux zéro. Ce prêt est une aide de l’Etat qui permet de financer une partie d’un projet immobilier en empruntant sans intérêt. Il n’est pas possible de financer la totalité de l’opération. Le PTZ peut être remboursé sur 20 à 25 ans selon les cas, et comprend 2 périodes :

- la période de différé, pendant laquelle vous ne remboursez pas le PTZ (cette période est, selon vos revenus, de 5, 10 ou 15 ans) ;

- la période de remboursement du prêt, qui suit le différé, varie entre 10 et 15 ans.

Voici les points essentiels à retenir sur le PTZ 2019 :

- il est attribué sous conditions de ressources (prise en compte le revenu fiscal de l’année N-2) ;

- son montant maximal est déterminé selon la zone géographique dans laquelle le projet est réalisé ;

- il est possible d’emprunter à taux zéro jusqu’à 40% du projet avec cependant un plafond d’achat selon la zone où se situe le bien immobilier et s’il est neuf ou ancien ;

- vous ne devez pas avoir été propriétaire de votre résidence principale au cours des deux dernières années (sauf cas exceptionnels, par exemple si l’emprunteur ou l’un des occupants possède un titre d’invalidité) ;

- le bien peut être neuf ou ancien selon les zones.

PTZ : qu’est-ce qui change en 2020 ?

Le principal changement porte sur le zonage*. En effet, jusqu’en 2019, vous pouvez bénéficier du prêt à taux zéro si :

- vous achetez un bien neuf en zones A bis, A, B1, B2 et C ;

- vous achetez un bien ancien avec travaux en zones B2 et C (communes allant de 50.000 à 250.000 habitants).

En 2020, dans le cadre d’un achat neuf, vous ne pourrez plus obtenir de PTZ en zones B2 et C pour un bien neuf. Ainsi, au-delà de Paris et des grandes agglomérations (zones A bis, A, B1), il ne sera pas possible d’acheter un bien neuf et de bénéficier du PTZ 2020.

Il existe toutefois quelques exceptions. De fait, cette opération est envisageable dans les communes signataires d’un contrat de redynamisation de sites de défense (CRSD) à l’image de Créteil, Châteaudun, ou encore Châlons-en-Champagne.

Pour mémoire, le CRSD s’adresse aux communes qui connaissent une grande fragilité économique et démographique où la perte d’emploi est importante.

Cette modification au niveau du zonage impacte également le montant finançable. Là où la part du PTZ dans le projet immobilier variait en fonction de la zone et du type de bien (neuf ou ancien), à compter de 2020, quel que soit le projet, le prêt à taux zéro permettra de financer 40 % du projet. 

Voici un tableau qui établit le montant maximal de l’opération selon la zone dans laquelle est réalisée l’investissement.

PTZ 2019 : jusqu’à quand en profiter ?

Nombre d’occupants du logement

Zone A bis et A

Zone B1

Zone B2

Zone C

1

150 000 €

135 000 €

110 000 €

100 000 €

2

210 000 €

189 000 €

154 000 €

140 000 €

3

255 000 €

230 000 €

187 000 €

170 000 €

4

300 000 €

270 000 €

220 000 €

200 000 €

5 et plus

345 000 €

311 000 €

253 000 €

230 000 €

Si vous envisagez d’acheter un bien neuf en zones B2 ou C, c’est bel et bien maintenant qu’il faut commencer à réfléchir à votre projet. De fait, c’est l’offre de prêt qui fait foi en la matière. Ainsi, pour profiter des avantages du PTZ 2019, vous devez obtenir une offre de prêt avant le 31 décembre 2019.

Or, pour obtenir cette offre, il faut compter plusieurs semaines, le temps nécessaire pour monter le dossier de financement.  

Bon à savoir

Beaucoup de ménages concrétisent leur projet immobilier en fin d’année pour profiter d’un avantage susceptible de disparaître l’année suivante. Mieux vaut donc lancer son projet le plus tôt possible.

Thèmes :

*Rappel des zones Zone A bis : Paris et sa proche banlieue Zone A : reste de la banlieue parisienne Zone B1 : grandes agglomérations françaises, supérieures à 250 000 habitants, certaines villes du littoral et de la Corse et les DOM Zone B2 : communes allant de 50 000 habitants à 250 000 habitants Zone C : le reste du territoire.

Toute une banque pour votre projet immobilier
Leader français de la banque de proximité
Premier prêteur de France
2000 Conseillers spécialisés en habitat
Rappel sous 24h ouvrées
Mentions légales
Sous réserve d’acceptation de votre dossier de prêt immobilier par votre Caisse régionale de Crédit Agricole, prêteur. Vous disposez d’un délai de réflexion de 10 jours pour accepter l’offre de prêt. La réalisation de la vente est subordonnée à l’obtention du prêt. Si celui-ci n’est pas obtenu, le vendeur doit vous rembourser les sommes versées.