Actualité

L’investissement immobilier reste attractif

Publié le 5 juillet 2017 à 15h24
L’investissement immobilier reste attractif
Avec une année 2017 qui s’annonce être un excellent cru, l’investissement immobilier se profile comme une opportunité à saisir. Les prévisions des professionnels de l’immobilier sont encourageantes, qu’il s’agisse de l’immobilier ancien, de l’immobilier neuf ou bien encore des résidences services.

Dans l’ancien, les prix immobiliers sont ainsi annoncés en progression de 2,6%. Cette hausse pourrait atteindre 3,2% en Île-de-France, et même 4,3% à Paris. De manière plus générale, les plus fortes hausses de prix immobiliers vont survenir dans les grandes métropoles. Les prix sont en effet plus stables, voire en léger recul dans les zones rurales et dans les villes moyennes. Bordeaux a, par exemple, connu une augmentation de ses prix immobiliers de 5,9%, depuis le début de l’année 2017.

Les taux de crédit immobilier toujours attractifs, et la perspective de leur remontée, vont en effet inciter les acheteurs à ne pas trop s’attarder. Cet « empressement » devrait faire remonter les prix de vente. Le nombre de transactions immobilières dans l’ancien est estimé à 880 000 pour 2017, un futur record historique.

2017 pourrait être une année record

Dans le neuf, la fin annoncée du dispositif Pinel devrait booster le nombre de transactions. Les prix devraient ainsi augmenter de 2% au cours de l’année. Le nombre de mises en chantiers et de permis de construire tend déjà à la hausse. On prévoit 415 000 mises en chantier de logements neufs sur l’année 2017. Le dispositif Pinel représente 55% des acquisitions de logement neuf. Le nouveau gouvernement pourrait toutefois décider de le prolonger une nouvelle fois.

Les résidences services ne sont pas en reste. Celles consacrées aux seniors devraient être de plus en plus plébiscitées, avec la génération du baby-boom qui arrive au stade senior. Les professionnels tablent ainsi sur un doublement du rythme de création de résidences seniors, d’ici 2018, puis une nouvelle phase d’accélération. Le dispositif fiscal Censi-Bouvard devrait inciter les investisseurs à se tourner vers ce segment de marché dynamique, à plus forte raison en perspective de l’arrêt du dispositif Pinel.

Concernant l’année 2018, les professionnels de l’immobilier parient sur une année plus calme que 2017.

À lire également :

Thèmes :

Toute une banque pour votre projet immobilier
Leader Français de la banque de proximité
Premier prêteur de France
2000 Conseillers spécialisés en habitat
Rappel sous 24h ouvrées
Mentions légales
Sous réserve d’acceptation de votre dossier de prêt immobilier par votre Caisse régionale de Crédit Agricole, prêteur. Vous disposez d’un délai de réflexion de 10 jours pour accepter l’offre de prêt. La réalisation de la vente est subordonnée à l’obtention du prêt. Si celui-ci n’est pas obtenu, le vendeur doit vous rembourser les sommes versées.