Actualité

Votre redevance télé pourrait devenir une redevance connectée

Publié le 22 décembre 2017 à 13h23 - Mis à jour le 11 janvier 2018 à 11h41
Votre redevance télé pourrait devenir une redevance connectée
La redevance télévisuelle a bien vécu. Mais avec l’essor des technologies mobiles et des appareils connectés, elle est de moins en moins pertinente, la télévision n’étant plus le premier média vidéo utilisé au sein du foyer.Conscient de cette évolution, le gouvernement réfléchit à l’idée de transformer la contribution à l’audiovisuel public en redevance… connectée !

Pourquoi une redevance connectée ?

D’un montant annuel de 138 euros, la redevance (ou contribution à l’audiovisuel public) frappe tous les ménages équipés d’un téléviseur.
Le but de cette taxe est d’abonder le budget de l’audiovisuel public, qu’il s’agisse des chaînes de télévision ou de radio.
Mais le monde est en train de changer, tout comme les habitudes des utilisateurs – et la télévision laisse doucement place aux ordinateurs, aux smartphones et aux tablettes.

Raison pour laquelle la redevance télévisuelle pourrait se transformer en redevance connectée, et s’appliquer à tout possesseur d’un appareil mobile à partir duquel il est possible de consulter des contenus audiovisuels.

De fait, la façon dont ces contenus sont regardés ne cesse d’évoluer.
Il est fréquent que les télévisions disparaissent des logements, notamment chez les étudiants qui disposent d’un ordinateur ou d’une tablette.

Des applications permettent d’ores et déjà de regarder les chaînes audiovisuelles, mais aussi de bénéficier du replay (repasser un programme déjà terminé) et de la vidéo à la demande. 
Les chiffres parlent d’eux-mêmes : l’application TV d’Orange a été téléchargée plus de 10 millions de fois !

L’accès au très haut débit devient un critère de recherche pour les logements

L’essor des appareils connectés se double d’un accès toujours plus étendu au très haut débit dans les logements.
Et pour cause : terminaux et objets connectés, systèmes de domotique, applications de vidéo à la demande ou encore logiciels de lecture de vidéos très haute définition font exploser les besoins en bande passante. Conséquence : les ménages font désormais de la rapidité de la connexion Internet un critère de choix pour leur logement.

En réfléchissant à l’éventuel élargissement de la redevance audiovisuelle à tous les possesseurs d’équipements connectés, le gouvernement montre qu’il a pris conscience de la mutation profonde qui touche le secteur du divertissement audiovisuel, de ses répercussions sur l’habitat… et de sa nécessité de s’adapter à un monde qui évolue.
En ce sens, la redevance connectée semble inévitable. 

À lire également :

Thèmes :

Toute une banque pour votre projet immobilier
Leader Français de la banque de proximité
Premier prêteur de France
2000 Conseillers spécialisés en habitat
Rappel sous 24h ouvrées
Mentions légales
Sous réserve d’acceptation de votre dossier de prêt immobilier par votre Caisse régionale de Crédit Agricole, prêteur. Vous disposez d’un délai de réflexion de 10 jours pour accepter l’offre de prêt. La réalisation de la vente est subordonnée à l’obtention du prêt. Si celui-ci n’est pas obtenu, le vendeur doit vous rembourser les sommes versées.