Actualité

Les trois motivations des investisseurs immobiliers

Publié le 22 décembre 2016 à 14h06 - Mis à jour le 28 mars 2017 à 14h52
Les trois motivations des investisseurs immobiliers
Une enquête récente révèle le bénéfice attendu par les investisseurs immobiliers. L'investissement immobilier est motivé en priorité par les avantages fiscaux qu’il peut procurer. La constitution d’un patrimoine personnel et la possibilité de compléter ses revenus à la retraite sont des motivations supplémentaires.

La motivation fiscale arrive en tête. Un investissement locatif permet bien souvent de bénéficier d’avantages fiscaux. Dans l’immobilier neuf, le dispositif Pinel permet de déduire fiscalement une partie de l’investissement (12% à 21%). En matière d’immobilier avec services, la loi Censi-Bouvard propose des avantages relativement similaires représentant au moins 11% du montant HT de l’investissement . Dans l’ancien, des déductions fiscales sont également possibles, mais elles restent plus confidentielles. Pour bénéficier du Pinel dans l’ancien, la réhabilitation doit être totale, ramenant le bien à un état quasi neuf. Le dispositif Borloo permet lui aussi de bénéficier d’un avantage fiscal, sous forme d’une déduction de 30% à 60% des revenus fonciers pour un logement conventionné avec l’Anah.

Au-delà du fiscal, viennent ensuite, au même niveau, la volonté de constituer un patrimoine et la recherche d’un revenu complémentaire pour la retraite. Le climat économique, plus incertain, incite les Français à se protéger. Un patrimoine immobilier offre une certaine pérennité en raison de la matérialité de l’investissement, contrairement à un portefeuille d’actions plus volatile. Cette incertitude sur l’avenir se focalise également sur la période de la retraite, qui engendre une baisse de revenus prévisible. Un revenu locatif à cette période est plébiscité.

Naturellement, le profil des investisseurs est en lien avec ces motivations. L’âge moyen d’un investisseur est ainsi de 45 ans, 69%des investisseurs ont plus de 40 ans.

À lire également :

Thèmes :

Toute une banque pour votre projet immobilier
Leader Français de la banque de proximité
Premier prêteur de France
2000 Conseillers spécialisés en habitat
Rappel sous 24h ouvrées
Mentions légales
Sous réserve d’acceptation de votre dossier de prêt immobilier par votre Caisse régionale de Crédit Agricole, prêteur. Vous disposez d’un délai de réflexion de 10 jours pour accepter l’offre de prêt. La réalisation de la vente est subordonnée à l’obtention du prêt. Si celui-ci n’est pas obtenu, le vendeur doit vous rembourser les sommes versées.