Actualité

Le lit est le lieu le plus sûr de la maison

Publié le 14 décembre 2016 à 10h28 - Mis à jour le 28 mars 2017 à 14h57
Le lit est le lieu le plus sûr de la maison
Les accidents domestiques causent plus de 20.000 décès chaque année. C'est dans le jardin que le risque d’incident reste le plus élevé, et dans leur lit que les Français sont le plus en sécurité. Ces chiffres sur la fréquence et les causes des accidents domestiques en France nous sont livrés par l’observatoire MAVIE, piloté par l’INSERM. Objectif : pouvoir mieux prévenir ces accidents.

Cet observatoire est basé sur le volontariat des Français. Une plateforme web permet d’y contribuer. Plus de 25.000 personnes y participent déjà, et l’observatoire pour objectif d’atteindre 100.000 participants. Avec cet échantillon de la population française, l'observatoire est en mesure de livrer ses premiers résultats.

« L’habitat est le premier lieu de survenue des accidents de la vie courante : près de 45 % s’y déroulent, touchant l’ensemble de ses habitants, quel que soit leur âge. »

Les espaces annexes, jardin, abri et garage se révèlent les plus accidentogènes. À l’intérieur de la maison, c’est la chambre qui présente le plus de risques, excepté le lit ! De fait, le lit est le lieu le moins dangereux, alors que les Français y passent en moyenne 7h30 par jour. Les annexes sont en revanche les plus dangereuses, alors que les Français y passent le moins de temps. Une des premières conclusions de l’étude est donc l’absence de corrélation entre le temps passé dans une pièce et le nombre d’accidents qui y surviennent.

Les prochains résultats de l’observatoire permettront d’identifier les facteurs qui aggravent le risque. Certains éléments devraient toutefois ressortir sans surprise. Le respect des normes, par exemple, permet de sécuriser les espaces. Le bouquet de diagnostics techniques obligatoires lors de la mise en location ou de l'achat d'un logement englobe d’ailleurs des normes de sécurité pour l’électricité et le gaz. L’obligation légale, depuis le 8 mars 2015, d’équiper les logements avec des détecteurs de fumée traduit cette volonté de normaliser la sécurité dans les logements. L’essor de la domotique fournit également plus d’outils pour renforcer la sécurité. Les différents capteurs, par exemple, permettent de générer diverses alertes vers les occupants.

Les Français sont incités à mettre aux normes leur logement. Dans le cas de travaux de rénovation, il est primordial de respecter les normes en vigueur. En cas de revente d'un logement ou de mise en location, le respect des normes est un critère facilitateur. Pour un propriétaire immobilier, un logement aux normes permet de se prémunir contre une négociation à la baisse du prix de vente ou de location sous prétexte ce défaut.

À lire également :

Thèmes :

Toute une banque pour votre projet immobilier
Leader Français de la banque de proximité
Premier prêteur de France
2000 Conseillers spécialisés en habitat
Rappel sous 24h ouvrées
Mentions légales
Sous réserve d’acceptation de votre dossier de prêt immobilier par votre Caisse régionale de Crédit Agricole, prêteur. Vous disposez d’un délai de réflexion de 10 jours pour accepter l’offre de prêt. La réalisation de la vente est subordonnée à l’obtention du prêt. Si celui-ci n’est pas obtenu, le vendeur doit vous rembourser les sommes versées.