Actualité

Investir dans l’immobilier grâce au crowdfunding

Publié le 31 octobre 2017 à 09h11
Investir dans l’immobilier grâce au crowdfunding
Le financement participatif offre la possibilité d’investir à moindre coût dans des programmes immobiliers neufs, à partir de quelques milliers d’euros. Mais cette méthode n’est pas sans risque : crowdfunding ou pas, il est toujours indispensable de bien choisir son opération !

Le crowdfunding immobilier ou l’investissement pour tous

Investir dans l’immobilier, c’est tentant. Mais ce type de placement nécessite généralement des fonds conséquents, au moins plusieurs dizaines de milliers d’euros – sauf à jeter son dévolu sur des surfaces utilitaires, comme un parking ou un box de rangement.

Le crowdfunding est en train de changer la donne. Le financement participatif permet, en effet, d’investir dans l’immobilier à partir de quelques milliers d’euros. Et ceci, avec la promesse d’une rentabilité à hauteur de 10% et un retour sur investissement en quelques mois. Cette méthode, trustée par une dizaine d’acteurs du web, a réussi à séduire les promoteurs immobiliers, qui ont besoin de ces levées de fonds privés pour glaner les sommes nécessaires au lancement de leurs projets et à l’obtention d’un prêt bancaire.

Toutefois, même facilité, l’investissement immobilier par le biais du crowdfunding comporte une part de risque. Les exemples ne manquent pas. Début 2017, un promoteur, pourtant installé depuis 30 ans, a été mis en liquidation judiciaire après plusieurs opérations de financement participatif. La plupart des investisseurs concernés ont tout bonnement perdu leur mise.

Il est donc essentiel de faire le bon choix, non seulement en ce qui concerne la plateforme de crowdfunding, mais également au sujet du projet immobilier dans lequel investir.

Investir dans l'immobilier neuf : une opération avantageuse

L’essor du crowdfunding immobilier découle de l’attractivité des investissements immobiliers, notamment dans le neuf. Et pour cause, les promoteurs mettent en avant des rentabilités supérieures à un investissement dans l’ancien. Exempt de travaux, un bien immobilier neuf nécessite, en théorie, un entretien réduit. De plus, en raison de la qualité des finitions du bien, le loyer peut être plus élevé.

En outre, des dispositifs de défiscalisation immobilière rendent cette opération encore plus intéressante. Par exemple, la loi Pinel permet de bénéficier d’un avantage fiscal sous conditions (critères de performance énergétique et location réglementée). Si l’investissement est réalisé dans une résidence de services, le dispositif Censi-Bouvard offre l’opportunité de défiscaliser une partie de la somme versée à l’achat.

Autant de raisons qui poussent les investisseurs, petits et grands, à placer de l’argent dans des projets immobiliers neufs. Aujourd’hui, le crowdfunding tend à démocratiser ce type d’opération : grâce au financement participatif, même des particuliers aux revenus modestes peuvent envisager d’investir dans l’immobilier. À condition de bien choisir leur programme!

À lire également :

Thèmes :

Toute une banque pour votre projet immobilier
Leader Français de la banque de proximité
Premier prêteur de France
2000 Conseillers spécialisés en habitat
Rappel sous 24h ouvrées
Mentions légales
Sous réserve d’acceptation de votre dossier de prêt immobilier par votre Caisse régionale de Crédit Agricole, prêteur. Vous disposez d’un délai de réflexion de 10 jours pour accepter l’offre de prêt. La réalisation de la vente est subordonnée à l’obtention du prêt. Si celui-ci n’est pas obtenu, le vendeur doit vous rembourser les sommes versées.