Actualité

Zoom sur le projet d’extension du port de Port-la-Nouvelle

Publié le 20 mai 2015 à 07h22 - Mis à jour le 17 mars 2017 à 10h40
Zoom sur le projet d’extension du port de Port-la-Nouvelle
A deux pas de Narbonne, la ville de Port-la-Nouvelle et ses 5 600 habitants dépendent de deux activités économiques majeures, le tourisme et l’industrie. Cette dernière est symbolisée par un grand port commercial, le troisième de la mer Méditerranée. Véritable moteur de l’économie de la commune et de l’agglomération de Narbonne, ce port doit évoluer pour conserver son rang. C’est ainsi qu’il a été décidé de réaliser d’importants travaux. Plus de 200 millions d’euros vont être investis, pour un chantier d’envergure qui va créer des milliers d’emplois directs et indirects.

Le port actuel de Port-la-Nouvelle

Située dans le département de l’Aude, la commune de Port-la-Nouvelle accueille chaque année des milliers de touristes. Parallèlement, elle est le berceau d’une forte activité industrielle tournant autour de son port de commerce. Celui-ci est le troisième port de Méditerranée. Il se situe même au premier rang en ce qui concerne les exportations de céréales et au deuxième rang concernant les importations de pétrole. Il accueille des navires pouvant mesurer jusqu’à 145 mètres de long et son activité progresse d’année en année. Le secteur de la pêche est également très développé sur cette vaste zone, puisque Port-la-Nouvelle est le deuxième port de pêche français de l’arc méditerranéen.

Un port agrandi pour faire face à l’avenir

Si l’activité du port de Port-la-Nouvelle est d’ores et déjà importante, celui-ci doit faire face à de nouveaux défis pour préparer l’avenir. C’est dans cette optique que la région Languedoc-Roussillon a décidé de réaliser des travaux de grande ampleur. Au total, ce sont plus de 200 millions d’euros qui vont être investis pour donner un nouveau souffle au port. La majorité de cet investissement (70 %) sera assuré par la région, les 30 % restant étant répartis à parts égales entre le Grand Narbonne et le département de l’Aude. Au cœur de ces travaux se trouve la construction d’un immense bassin ayant un tirant d’eau de 12 à 14 mètres, et pouvant accueillir des navires de plus de 200 mètres. Une évolution indispensable puisque ces bateaux représentent désormais la norme la plus répandue en ce qui concerne le commerce maritime. La digue sud sera pour sa part rallongée de 800 mètres, tandis qu’une digue nord sera construite en pleine mer. Un parc logistique portuaire, une nouvelle plateforme d’échanges, des quais, des ouvrages de protection et des remblais verront également le jour. De quoi ancrer définitivement le port de Port-la-Nouvelle dans le XXIe siècle.

Des milliers d’emplois créés à Port-la-Nouvelle et ses alentours

Un tel chantier va avoir très rapidement des effets bénéfiques sur l’économie locale de la région de Port-la-Nouvelle, notamment en matière d’emploi. Durant le chantier, ce ne sont pas moins de 10 000 personnes qui pourraient être concernées par ce projet de grande envergure. Une fois les travaux achevés, on estime à 2 000 le nombre d’emplois pérennes qui seront créés.  Il y aura bien évidemment des emplois directement liés à l’activité commerciale portuaire, mais les bénéfices ne s’arrêtent pas là. Plusieurs industries basées dans le secteur de Port-la-Nouvelle verront ainsi leur activité augmenter, ce qui aboutira à la création de nombreux emplois indirects. Les revenus qui découleront du dynamisme du port créeront enfin plusieurs centaines d’emplois induits.

Thèmes :

Toute une banque pour votre projet immobilier
Leader Français de la banque de proximité
Premier prêteur de France
2000 Conseillers spécialisés en habitat
Rappel sous 24h ouvrées
Mentions légales
Sous réserve d’acceptation de votre dossier de prêt immobilier par votre Caisse régionale de Crédit Agricole, prêteur. Vous disposez d’un délai de réflexion de 10 jours pour accepter l’offre de prêt. La réalisation de la vente est subordonnée à l’obtention du prêt. Si celui-ci n’est pas obtenu, le vendeur doit vous rembourser les sommes versées.