Actualité

Nancy : la métamorphose réussie du quartier Plateau de Haye

Publié le 30 octobre 2017 à 13h46 - Mis à jour le 30 octobre 2017 à 13h50
Nancy : la métamorphose réussie du quartier Plateau de Haye
Bâti à la hâte dans les années 1960 à Nancy, le quartier Plateau de Haye n’avait pas été étudié pour le bien-être de ses 14.300 habitants, c’est peu de le dire. Territoire sensible, totalement enclavé au croisement de la préfecture de Meurthe-et-Moselle et de Laxou et Maxéville au nord-ouest de l’agglomération nancéienne, il méritait une opération de grande ampleur pour s’offrir un cadre de vie plus agréable et attractif. C’est désormais chose faite grâce au nouveau programme national de renouvellement urbain (NPNRU), qui a entamé la transformation du Plateau de Haye dès 2004.

3 500 logements rénovés

Un chantier permanent : c’est l’image du quartier Plateau de Haye depuis plusieurs années. Cela semble inscrit dans ses gènes, car avant d’accueillir ses premiers habitants au cœur des Trente Glorieuses, il s’agissait d’une carrière de calcaire. Mais les bâtiments de la cité du Haut-du-Lièvre, sortis de terre dans les années 1950, ont mal vieilli : ils se sont largement dégradés en même temps que le secteur s’est ghettoïsé. Alors pour redonner des couleurs aux lieux, plus de 1.100 logements ont été détruits et 3.500 appartements totalement rénovés. C’est le cas notamment des logements installés dans les deux grandes barres d’immeubles de 400 m de long du Haut-du-Lièvre. Pour diversifier l’offre en matière d’habitat et favoriser une plus grande mixité sociale, le projet prévoit également de construire 2.000 logements neufs dont plusieurs centaines ont déjà été livrés.

Exemplaire au regard de l’environnement

Toutes ces réalisations sont respectueuses de l'environnement. Les matériaux naturels comme le bois ont été privilégiés. Les résidences sont labellisées BBC (Bâtiment Basse Consommation) ou HQE (Haute Qualité Environnementale). Des systèmes de récupération des eaux de pluie ont été installés tandis qu’une partie des logements est chauffée à l’aide d’une chaufferie collective biénergie gaz/bois. La nature a également pris ses aises au cœur du quartier Plateau de Haye. Un espace vert de 12 hectares ainsi que des jardins partagés ont été créés. Des pistes cyclables et des zones piétonnes favorisent également les déplacements doux.

Un écoquartier récompensé

Cette approche écologique exemplaire a été saluée. La rénovation urbaine Plateau de Haye a remporté le Grand Prix national écoquartier en 2011, puis le Prix de l’Aménagement urbain dans la catégorie « Grandes villes et territoires métropolitains », décerné par le Groupe Moniteur en 2012. Il faut dire que l’amélioration de la qualité de vie s’appuie aussi sur le développement d’équipements et de services de proximité. Un centre commercial, une agence postale, un pôle santé, des commerces ainsi que des entreprises ont choisi de s’y développer. Pour mieux intégrer le Plateau de Haye à l'agglomération de Nancy, les infrastructures routières ont été réaménagées et une ligne de bus a été activée afin de permettre aux habitants de rejoindre aisément le cœur de la cité ducale.

La métamorphose continue

Entre 2004 et 2014, près de 250 millions d’euros ont été investis pour améliorer la vie des habitants du Plateau de Haye. Avec succès puisque les changements sont visibles et palpables. Et le quartier va s’embellir encore, puisque le projet poursuit son cours, notamment en ce qui concerne la construction de logements et la création d’activités.
La métamorphose totale est programmée pour 2024 : une belle perspective pour investir dans l’immobilier à Nancy dans le quartier Plateau de Haye.

A lire également :

Thèmes :

Toute une banque pour votre projet immobilier
Leader Français de la banque de proximité
Premier prêteur de France
2000 Conseillers spécialisés en habitat
Rappel sous 24h ouvrées
Mentions légales
Sous réserve d’acceptation de votre dossier de prêt immobilier par votre Caisse régionale de Crédit Agricole, prêteur. Vous disposez d’un délai de réflexion de 10 jours pour accepter l’offre de prêt. La réalisation de la vente est subordonnée à l’obtention du prêt. Si celui-ci n’est pas obtenu, le vendeur doit vous rembourser les sommes versées.