Actualité

La « grotte Chauvet », un moteur pour l’économie de l’Ardèche

Publié le 16 juillet 2015 à 16h23 - Mis à jour le 3 mars 2017 à 16h54
La « grotte Chauvet », un moteur pour l’économie de l’Ardèche
Classée au patrimoine mondial de l’Unesco, la grotte ornée du Pont d’Arc, plus connue sous le nom de « grotte Chauvet », est un véritable trésor archéologique. Située dans le département de l’Ardèche, la grotte est décorée d’un millier de peintures et gravures paléolithiques remontant à 36 000 ans. Unique au monde par ses dimensions et la qualité de ses œuvres, elle vient d’être reconstituée pour accueillir des visiteurs. Plus de 350 000 touristes sont attendus chaque année au sein de la Caverne du Pont-d’Arc. Les retombées économiques sont estimées à plus de 40 millions d’euros par an.

LA GROTTE CHAUVET, UN SITE UNIQUE AU MONDE

Le 18 décembre 1994, trois spéléologues chevronnés font l’une des plus incroyables découvertes de l’histoire de l’archéologie. Lors de recherches menées dans le département de l’Ardèche et plus précisément sur le territoire de Vallon-Pont-d’Arc, Jean-Marie Chauvet, Christian Hillaire et Eliette Brunel mettent au jour une immense grotte de 8 500 m2 ornée de gravures et peintures datant du paléolithique (36 000 ans pour les plus anciennes). Unique au monde de par sa taille et la richesse de ses ornements, ce site comporte notamment plus de 400 peintures représentant pas moins de 14 espèces animales. Parfaitement préservées, ces œuvres rupestres sont un témoignage saisissant de la vie de nos ancêtres. Sans surprise, la grotte ornée du Pont d’Arc a été classée au patrimoine mondial de l’Unesco en 2014.

LA RECONSTITUTION DE LA GROTTE CHAUVET IMPRESSIONNE

Difficile d’accès et très fragile, la grotte ornée du Pont d’Arc, toujours connue sous le nom de « grotte Chauvet » ne pouvait pas être visitée par le public. Un projet de reconstitution a donc logiquement vu le jour. Au total, ce sont 55 millions d’euros qui ont été investis pour un résultat impressionnant. La réplique de la « grotte Chauvet », baptisée Caverne du Pont-d’Arc a été inaugurée au mois d’avril 2015 après trois ans de travaux. Plus petite que l’originale, elle s’étend tout de même sur 3 500 m2 et comprend 7 500 m2 de parois. Les gravures et peintures rupestres ont été reproduites au millimètre près par des artistes spécialisés. Les éclairages et la mise en scène particulièrement soignés en font un lieu unique pour se plonger dans le passé et remonter à nos origines.

D’IMPORTANTES RETOMBÉES ÉCONOMIQUES ATTENDUES

La Caverne du Pont-d’Arc est située à Razal, sur la commune de Vallon-Pont-d’Arc. Pour le département de l’Ardèche, elle représente un véritable atout touristique et économique. Pas moins de 350 000 visiteurs sont attendus chaque année. Les retombées économiques directement liées à la grotte sont estimées à plus de 40 millions d’euros par an. Cela devrait se traduire par un développement de l’ensemble du territoire, sous la houlette du conseil général de l’Ardèche et du conseil régional de Rhône-Alpes. La Caverne du Pont-d’Arc est amenée à devenir le fer de lance du développement ardéchois axé sur les activités de nature et la richesse et de son patrimoine. Qu’il s’agisse de transports, de métiers d’art, de tourisme ou de formation, environ 40 millions d’euros seront investis en cinq ans pour accroitre le rayonnement de ce territoire et en faire un lieu de visite à la réputation internationale.

Thèmes :

Toute une banque pour votre projet immobilier
Leader Français de la banque de proximité
Premier prêteur de France
2000 Conseillers spécialisés en habitat
Rappel sous 24h ouvrées
Mentions légales
Sous réserve d’acceptation de votre dossier de prêt immobilier par votre Caisse régionale de Crédit Agricole, prêteur. Vous disposez d’un délai de réflexion de 10 jours pour accepter l’offre de prêt. La réalisation de la vente est subordonnée à l’obtention du prêt. Si celui-ci n’est pas obtenu, le vendeur doit vous rembourser les sommes versées.