Actualité

Emprunter après 60 ans, comment s'y prendre ?

Publié le 9 février 2018 à 08h54 - Mis à jour le 12 juin 2018 à 10h55
Emprunter après 60 ans, comment s'y prendre ?
Contrairement à certaines idées reçues, emprunter après 60 ans, c'est possible. Bien sûr, les conditions ne seront pas identiques à celles obtenues par une personne de 20 ans, mais les seniors ont, eux aussi, droit à leur emprunt immobilier. Comment souscrire un prêt immobilier à l'âge de la retraite ? C'est ce que nous allons découvrir.

Pourquoi emprunter après 60 ans ?

Il n'est pas rare que les seniors envisagent de souscrire un prêt immobilier.
Après 60 ans, au moment de la retraite, nombre d'entre eux envisagent de changer de vie et de lieu d'habitation.
Et il existe plusieurs raisons à cela.
D'une part, on évoque un âge où tous les enfants ont quitté le nid. La maison devient souvent trop grande et son entretien plus complexe.
Après 60 ans, les propriétaires apprécient de disposer d'une surface plus petite.
D'autre part, c'est pour beaucoup le moment idéal d'aller vivre dans un lieu différent.
Aller chercher le soleil, quitter la ville pour la campagne, les terres pour la mer, etc.

Un profil qui séduit les banques

Contrairement à ce que l'on pourrait imaginer, les banques ne rechignent pas à prêter aux seniors, loin de là.
En effet, il s'agit bien souvent de secundo-accédants qui disposent déjà du produit de la vente de leur logement actuel.
De plus, à 60 ans, nombre de Français disposent d'un apport après avoir économisé durant des années.
Ainsi, même si les prêts immobiliers sont consentis jusqu'à un certain âge, en moyenne entre 75 et 85 ans selon les établissements, la durée de l'emprunt est réduite grâce à cet apport et les seniors n'empruntent pas sur 25 ans comme les primo-accédants.
D'autre part, les seniors n'ayant plus d'enfants sous leur toit, ils voient leurs charges diminuer. De plus, si le monde du travail n'est pas stable et qu'un employé peut à tout moment perdre son emploi, un retraité va bénéficier d'un revenu constant, c'est donc un profil plus séduisant pour les banques.

Quelle assurance emprunteur pour les seniors ? 

C'est là que le bât blesse.
En effet, si les seniors peuvent tout à fait emprunter après 60 ans, force est de constater qu'en matière d'assurance emprunteur, les choses se compliquent.
Le montant de celle-ci est consécutif à l'état de santé des emprunteurs. Cette fois, les seniors sont moins avantagés qu'un jeune emprunteur. Même si un senior est en bonne santé, le risque est naturellement plus grand de décéder avant la fin du crédit.
De ce fait, certains risques ne sont pas couverts.
Et lorsqu'ils le sont, des surprimes peuvent être appliquées.
Certains établissements financiers demandent ainsi des garanties supplémentaires telles que l'hypothèque sur le bien immobilier, un nantissement de l'assurance-vie, etc.
Cela signifie que l'emprunteur devra gager son placement.
Il peut s'agir d'une assurance-vie, certes, mais aussi d'un PEA, d'un compte-titres, etc.
Si vous souhaitez emprunter après 60 ans, votre banque saura vous proposer les solutions les mieux adaptées à votre situation.

A lire également :

Thèmes :

Les contrats d’assurance emprunteur « contrat T » proposés par votre Caisse régionale de Crédit Agricole sont assurés par : *PREDICA S.A. au capital de 1 029 935 935 € entièrement libéré. 334 028 123 RCS Paris. Siège social : 50-56 rue de la Procession - 75015 Paris. Renseignez-vous sur la disponibilité de cette offre dans votre Caisse régionale de Crédit Agricole. Entreprises régies par le Code des assurances. Les événements garantis et les conditions figurent au contrat. Il peut arriver que votre état de santé ne vous permette pas de bénéficier des conditions d’assurance standardisées. Le dispositif prévu par la Convention AERAS organise des solutions adaptées à votre cas. Ces contrats d’assurance sont distribués par votre Caisse Régionale de Crédit Agricole, immatriculée auprès de l’ORIAS en qualité de courtier (www.orias.fr)

Toute une banque pour votre projet immobilier
Leader Français de la banque de proximité
Premier prêteur de France
2000 Conseillers spécialisés en habitat
Rappel sous 24h ouvrées
Mentions légales
Sous réserve d’acceptation de votre dossier de prêt immobilier par votre Caisse régionale de Crédit Agricole, prêteur. Vous disposez d’un délai de réflexion de 10 jours pour accepter l’offre de prêt. La réalisation de la vente est subordonnée à l’obtention du prêt. Si celui-ci n’est pas obtenu, le vendeur doit vous rembourser les sommes versées.