Actualité

Des propriétaires de plus en plus jeunes

Publié le 25 avril 2017 à 08h56
Des propriétaires de plus en plus jeunes
Les taux d’intérêt des crédits immobiliers historiquement bas en 2016 ont réduit le coût de l’emprunt. Cet accès au crédit immobilier facilité a permis à des ménages plus jeunes de devenir propriétaires. Majoritairement primo-accédants, l’élargissement du PTZ dans l’ancien a également soutenu leurs projets immobiliers.

L’impact du taux d’intérêt du prêt immobilier

Un crédit immobilier est octroyé selon des conditions d’emprunt, notamment le taux d’intérêt, la durée de remboursement, ou bien encore l’assurance du prêt.  Ces conditions d’emprunt définissent le montant de la mensualité à rembourser. Le taux d’intérêt est le principal élément qui vient impacter le coût du crédit immobilier. Plus le taux est élevé, plus le montant global à rembourser est important. Or la capacité d’emprunt détermine le montant global auquel peut prétendre un emprunteur. Ce montant global inclut donc le capital emprunté, auquel s’ajoutent  les intérêts et l’assurance emprunteur. Le capital emprunté sert généralement à financer le prix du bien immobilier, d’éventuels travaux, voire même les frais de notaire selon les établissements. Autrement dit, à revenus ou mensualités constants, plus le taux d’intérêt est élevé, plus le capital emprunté est réduit.
En 2016, les taux d’intérêt des crédits immobiliers particulièrement attractifs ont ainsi permis de financer des opérations avec un capital emprunté plus important.

Le Prêt à Taux Zéro élargi et renforcé

Le PTZ ou Prêt à Taux Zéro est un prêt sans intérêt, comme son nom l’indique. Dans un tableau d’amortissement et sur le plan de financement, il vient ainsi réduire le recours au prêt immobilier bancaire. Le PTZ a été élargi dans l’ancien en 2016. Ce type de bien immobilier, souvent moins cher que le marché du neuf, constitue la majorité des acquisitions des primo-accédants.
Ils ont donc été nombreux à le solliciter.

Dans l’ancien, le PTZ permet de financer jusqu’à 40% du montant de l’opération immobilière. Il faut cependant que l’acquisition s’accompagne de travaux d’amélioration conséquents. Son montant est plafonné, en fonction de la zone géographique et du nombre d’occupants dans le logement. Il peut atteindre 138 000 euros. Sa durée de remboursement s'étend de 20 à 25 ans selon les cas, et se décompose comme suit :

  • Le différé de remboursement sur une durée de 5, 10, ou 15 ans, en fonction des revenus.

  • La durée de remboursement,  qui suit le différé, comprise entre 10 et 15 ans.

Le détail des caractéristiques du Prêt à Taux Zéro est disponible ici.

Avec des prix de l’immobilier relativement stables en 2016, l’élargissement du PTZ dans l’ancien et l’attractivité des taux d’intérêt, les jeunes ménages ont bénéficié d’un contexte favorable pour leur premier projet immobilier. Chez certains organismes, le nombre d’emprunteurs de moins de 30 ans est ainsi passé d’environ 20% à plus de 30%. Un contrat de travail à durée indéterminée et un apport personnel restent toutefois vivement conseillés pour obtenir un accord de financement.

À lire également :

Thèmes :

Dans le cadre de la réglementation du Prêt à Taux Zéro (PTZ) en vigueur susceptible d’évolutions et sous réserve d’acceptation de votre dossier de financement par votre Caisse régionale de Crédit Agricole, prêteur. Vous disposez d’un délai de réflexion de 10 jours pour accepter l’offre de prêt. La réalisation de la vente est subordonnée à l’obtention du prêt. Si celui-ci n’est pas obtenu, le vendeur doit vous rembourser les sommes versées.

Toute une banque pour votre projet immobilier
Leader Français de la banque de proximité
Premier prêteur de France
2000 Conseillers spécialisés en habitat
Rappel sous 24h ouvrées
Mentions légales
Sous réserve d’acceptation de votre dossier de prêt immobilier par votre Caisse régionale de Crédit Agricole, prêteur. Vous disposez d’un délai de réflexion de 10 jours pour accepter l’offre de prêt. La réalisation de la vente est subordonnée à l’obtention du prêt. Si celui-ci n’est pas obtenu, le vendeur doit vous rembourser les sommes versées.